Fermer
Smartwatches

Garmin Fenix ​​5 Plus : le haut de gamme pour les sportifs

Garmin Fenix ​​5 Plus : des fonctionnalités de musique, de paiement et d'activité

La semaine dernière, Garmin a fait une mise à niveau de sa smartwatch Vivoactive 3, et aujourd’hui, elle fait de même avec sa grande sœur. La série Fenix ​​5 est la prochaine à être mise à niveau, Garmin dévoilant trois nouvelles montres dans sa gamme Fenix ​​5 Plus. Les smartwatches offrent des améliorations importantes par rapport à leurs prédécesseures, mais soyez prêt à débourser beaucoup d’argent si vous voulez en posséder une.

Pour commencer, les trois montres de la famille Fenix ​​5 Plus offriront Garmin Pay et un système de stockage intégré pour la musique, qui sont deux des principales caractéristiques de la Vivoactive 3 récemment annoncée. Que ce soit sur la Fenix 5S Plus, la Fenix 5 Plus, ou la Fenix 5X Plus, vous pouvez stocker jusqu’à 500 chansons soit en les téléchargeant sur des services comme Deezer, soit en les téléchargeant directement depuis votre PC.

Vous pourrez écouter tous vos morceaux préférés à l’aide d’une paire d’écouteurs Bluetooth, ce qui vous donne une raison de moins de sortir votre smartphone lorsque vous êtes en train de courir ou en pleine randonnée.

Les trois montres disposent également de données cartographiques intégrées qui peuvent vous aider à suivre vos promenades, randonnées ou ascensions. Le populaire générateur d’itinéraires Garmin Trendline est également de la partie, vous permettant d’entrer une distance que vous aimeriez courir, ou de créer un itinéraire aller-retour basé sur les données d’autres utilisateurs.

Pulse Ox: un nouveau capteur d’analyse de saturation du sang en oxygène

En outre, pour l’escalade, la Fenix ​​5X Plus va se vanter d’une caractéristique que les deux autres modèles n’ont pas : un capteur Pulse Ox qui analyse la saturation du sang en oxygène. Cela vous permettra de mesurer votre taux d’oxygène dans le sang, et même si la plupart des propriétaires n’auront probablement pas besoin de l’utiliser tous les jours, cela peut certainement être utile lorsque vous faites une grande ascension.

Bien sûr, chaque montre est également équipée de la suite standard d’applications de suivi d’activité que nous attendons de ces smartwatches axées sur la santé, ce qui signifie que l’oxymétrie est juste cerise sur le gâteau.

Tout ce que vous attendez

Bien sûr, vous bénéficiez également de toutes les fonctionnalités de base de la gamme Fenix ​​5, notamment le GPS, un moniteur de fréquence cardiaque, le suivi multisports et l’accès à la boutique d’applications Connect IQ. Elles ont également chacune un écran couleur et sont étanches à 100 mètres.

Si vous êtes à la recherche d’une montre dotée d’un grand écran, la 5S Plus est probablement celle qui vous conviendra le mieux, car son écran de 1,2 pouce est 20 % plus grand que la 5S originale. Vous aurez même des fonctionnalités de navigation par satellite par Galileo, qui peut vous aider à identifier où vous êtes. En bref, ces montres tentent de faire un peu de tout, en dépit de certaines caractéristiques qui peuvent être ciblées sur des niches spécifiques.

L’autonomie varie entre elles, la Fenix ​​5S Plus offrant une autonomie jusqu’à 7 jours en mode smartwatch et jusqu’à 4 heures en mode GPS et musique, la Fenix ​​5 Plus jusqu’à 10 jours d’autonomie en mode smartwatch et 8 heures en GPS et en mode musique, et la Fenix ​​5X Plus est apparemment capable de tenir jusqu’à 20 jours en mode smartwatch et 13 heures en mode GPS et musique.

Bien sûr, si vous voulez une smartwatch qui fait tout, vous aurez besoin de mettre le prix. Aucun prix spécifique n’a encore été annoncé, mais Garmin a déclaré que les prix allant de 699,99 euros à 1 149,99 euros. Nous verrons les trois montres Fenix ​​5 Plus lancées au second trimestre 2018.

Mots-clé : Fenix ​​5 PlusGarmin
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.