close
Smartwatches

Fitbit introduit sa smartwatch Ionic à 350 euros pour défier Apple

Fitbit introduit sa smartwatch Ionic à 350 euros pour défier Apple

Fitbit s’associe à Adidas dans le but d’apporter une réelle concurrence à Apple avec sa première smartwatch Ionic. Celle-ci est la première de ce que le directeur général de Fitbit, James Park, a déclaré comme une gamme de montres connectées, qui cherche à retrouver sa position de leader sur le marché du wearable, après l’avoir abandonné face à Apple et son Apple Watch ces derniers mois.

La smartwatch Fitbit Ionic, vendue 349,95 euros, va offrir une autonomie de 4 jours, de nouvelles caractéristiques de musique et de paiement sans fil, et un suivi amélioré du GPS et du rythme cardiaque. À noter que celle-ci sera mise en vente en octobre.

Bien que, à première vue, la Ionic ressemble à la Fitbit Blaze la conception a évolué, affirme a société. Elle s’est tournée vers des technologies très avancées pour créer le châssis de sa smartwatch, y compris le nano-moulage, une approche qui est généralement utilisée sur les smartphones haut de gamme afin de combiner deux matériaux. Pour sa montre, Fitbit a fondu le plastique et le châssis en aluminium.

Grâce à son capteur, la Ionic peut détecter les niveaux d’oxygène dans le sang ainsi que la fréquence cardiaque et le nombre de pas. Autrement dit, cela signifie qu’elle pourrait éventuellement aider à diagnostiquer des problèmes médicaux, tels que l’apnée du sommeil. Un écran tactile couleur offrira également des séances d’entraînement guidées, alimentées par une application Fitbit Coach améliorée, et des visuels personnalisables. Ce dernier dispose d’une luminosité de 1 000 nits, ce qui signifie que vous devriez pouvoir voir des informations sur l’écran même sous la lumière directe du soleil.

La Fitbit Ionic permet d’aller à 50 m de profondeur

Ionic, qui, contrairement à Apple Watch, fonctionne avec des smartphones iOS et Android, dispose d’une conception assez mince, inspiré de l’ère spatiale selon Fitbit.

Le smartwatch sera disponible en trois coloris, à savoir l’argent, le gris et l’orange, et tandis que les bracelets peuvent être changés par les propriétaires, il sera plutôt difficile d’en trouver étant donné le système exclusif utilisé par Fitbit, tout comme Apple pour son Apple Watch. Il existe deux bracelets, à savoir le modèle sport, en silicone, et une option en cuir.

Fitbit OS

L’une des choses les plus importantes de la Ionic est qu’elle dispose de son propre système d’exploitation nommé Fitbit OS, qui est basé sur la plateforme développée par Pebble, une entreprise que Fitbit a acquise l’année dernière. Les développeurs seront autorisés à créer des applications qui tirent parti des capteurs et le Fitbit App Gallery sera également disponible pour permettre aux utilisateurs d’installer facilement des applications tierces. Des cadrans d’écran seront également disponibles dans la boutique.

L’appareil sera préchargé avec plusieurs applications, y compris AccuWeather, Strava, Starbucks et Pandora. Le support de notifications sera également proposé pour les applications tierces, bien que les utilisateurs ne puissent pas les supprimer des smartphones ou répondre à des e-mails, par exemple.

Un capteur NFC est également intégré pour un nouveau service de paiement nommé Fitbit Pay. Et, la société affirme qu’elle travaille déjà avec un certain nombre de partenaires, y compris MasterCard et Visa, pour permettre aux propriétaires de la Ionic de payer avec leurs smartwatches.

De quoi relancer son activité ?

Adidas, le célèbre groupe allemand de vêtements de sport, vendra une édition spéciale de la Ionic en début d’année prochaine, ce qui renforcera le profil de Fitbit en Europe et en Asie. Pour Fitbit, Adidas a un nouvel allié contre Nike, qui s’est associée pour la première fois à Apple sur une Watch l’année dernière. Adidas est en retard sur Nike dans le marché américain des vêtements de sport, mais elle a gagné en popularité au cours des derniers mois.

Fitbit s’appuie donc sur la Ionic pour inverser ses ventes en déclin, car les trackers d’activité plus simples atteignent le point de saturation dans de nombreux marchés développés. Cette année, les revenus de l’entreprise basés à San Francisco devraient diminuer par rapport à 2016.

Le lancement d’Ionic est « définitivement un grand événement dans l’histoire de l’entreprise », a déclaré Park. « Nous sommes rarement entrés dans une nouvelle catégorie ». Alors que la majorité des revenus de Fitbit au 4e trimestre viendront encore de ses produits antérieurs, Park a ajouté : « Notre arrivée sur le marché des smartwatches — et Ionic n’est pas le seul produit de la gamme — nous permettra de rétablir la croissance de la marque ».

L’annonce de la smartwatch Ionic a été faite aux côtés des nouveaux écouteurs sans fil Flyer et de la mise à niveau de la balance Aria.

Tags : FitbitFitbit OSIonic
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.