Fermer
Technologies

Alexa d’Amazon ressemble maintenant à un véritable assistant

Amazon a publié un ensemble de commandes que les développeurs peuvent utiliser pour faire de Alexa, l’assistant vocal actuellement inclut dans le Amazon Echo et le Amazon Echo Dot ainsi que d’autres périphériques tiers et même des smartphones, quelque chose de plus naturel. Ces nouveaux outils ont été fournis aux développeurs d’applications Alexa sous la forme d’un langage de balisage normalisé nommé Speech Synthesis Markup Language ou SSML, ce qui leur permettra de coder les nouvelles commandes vocales d’Alexa dans leurs applications.

En effet, la façon dont Alexa parle en ce moment semble assez humaine, mais il est évident que le manque d’intonation, de changement de hauteur de voix et de pauses, laisse inévitablement l’effet que c’est une voix artificielle, et non naturelle. Néanmoins, les nouvelles commandes sont conçues pour rendre la voix de Alexa plus humaine, comme le signale TechCrunch.

Il y a cinq commandes : Whisper, Exeple Beeps, Sub, Emphasis et Prosody. Toutes les commandes sont conçues pour encadrer un ensemble spécifique de mots dans le script d’Alexa, afin de savoir à quels mots appliquer la bonne commande.

Alexa, chuchote-moi

Whisper (chuchoter) et Expletive Beeps (juron) sont à la fois assez explicites, et sont facilement compréhensibles pour de multiples utilisations. Sub va tout simplement dire à Alexa de remplacer un mot par un autre. Ainsi, s’il y a une abréviation dans le document écrit que Alexa est en train de lire, mais qu’il n’est pas réellement naturel de la prononcer, alors Alexa pourra être en mesure de la comprendre et la remplacer par un mot beaucoup plus naturel.

De plus, Alexa va pouvoir changer le débit et le volume de sa voix. Ainsi, si ce qu’elle dit est important, elle peut le dire plus lentement et plus fort.

Prosody (prosodie) modifie le volume, le ton et le débit de la parole, et est la commande avec le plus grand contrôle. Elle permet aux développeurs d’avoir un contrôle total lorsque la voix d’Alexa augmente ou diminue, accélère ou ralentit, ce qui ouvre le champ des possibilités pour l’assistant. Ainsi, la voix peut prendre des pauses pour la réflexion, baisser la voix pour la désapprobation, ou élever sa voix pour ressentir son émotion.

Alexa pourra avoir une voix plus naturelle

L’équipe derrière ces commandes a mis certaines limites pour que les gens ne commencent pas à créer une voix assez désagréable. Espérons néanmoins que cela améliore grandement l’interaction avec l’assistant. Malheureusement, cela ne change pas sa disponibilité, que nous attendons encore et encore en France.

Pour montrer comment ces changements pourraient fonctionner dans une application Alexa, Amazon a créé un modèle de quiz qui utilise les nouvelles balises.

Mots-clé : AlexaAmazon
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.