close
Smartphones

Galaxy S8+ : la batterie de 3 500 mAh s’affiche dans une image

Outre l'aspect sécuritaire, l'autonomie sera également scrutée.

Bien que Samsung n’a pas encore annoncé les Galaxy S8 et Galaxy S8+, les futurs flagships de la firme sud-coréenne se retrouvent quotidiennement sur la toile. Autrement dit, il ne devrait y avoir aucune surprise au moment de leur annonce. Le prochain Galaxy S8 sera le premier phare que Samsung lance après le fiasco du Galaxy Note 7, et il est clair qu’il y a beaucoup de pression sur la société pour fournir un dispositif fiable et puissant.

La dernière image montre la supposée batterie d’une capacité de 3 500 mAh sur le Galaxy S8+, selon SamMobile. La batterie visible dans l’image semble correspondre à la composante certifiée récemment par la FCC aux États-Unis.

Récemment, le Galaxy S8 a également reçu l’approbation de la China Compulsory Certification (CCC), l’équivalent de la FCC dans l’un des plus grands marchés de smartphones au monde.

Une batterie fabriquée en Corée et assemblée au Vietnam

Outre sa capacité, l’image révèle que la batterie du Galaxy S8+ a été fabriquée en Corée et assemblée au Vietnam par Samsung SDI, mais elle ne précise pas spécifiquement qui l’a fait. Si Samsung a fait appel à un certain nombre de fournisseurs de batteries pour son prochain flagship, la société n’a certainement pas l’intention de prendre des risques concernant la sécurité des consommateurs. Certains des fournisseurs seraient Samsung SDI, LG Chem et Murata Manufacturing au Japon.

Quoi qu’il en soit, outre l’aspect sécuritaire pour éviter que le drame des explosions du Note 7 refasse surface, il sera intéressant de voir comment la batterie se comporte avec un écran de 6,2 pouces d’une résolution WQHD+ (2 960 x 2 400 pixels) évoqué dans les rumeurs. L’autonomie va-t-elle être suffisante pour les consommateurs ?

La date de leur annonce est fixée au 29 mars, tandis que les smartphones pourraient être lancées dès que le 21 avril en Corée.

Tags : Galaxy S8Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.