LeWeb’11 : Au final c’était quoi ?

Et oui LeWeb’11 est déjà fini… De longues semaines de préparation, que ce soit pour réserver les billets de train, l’hôtel, ou encore prendre des jours de congés, il est évident qu’assister à LeWeb ne s’improvise pas ! Surtout pour les personnes ne résidant pas sur Paris.

Désormais l’excitation est retombée, j’ai pu ranger les différents goodies récupérés à droite à gauche, faire le point sur les contacts obtenus et quelque peu « digérer » la masse d’informations reçues. C’est donc le moment de rédiger cet article, et de vous donner ma vision de tout cela.

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - LeWeb'11

Pour revenir rapidement sur cet événement, le thème cette année était SoLoMo, autrement dit Social Local Mobile. Et franchement Géraldine & Loïc Le Meur ont vu juste ! Le sujet est vraiment dans l’ère du temps ; que ce soit avec l’émergence des mobiles, des tablettes, nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser des applicatifs répondant aux contraintes du mobile. Si l’on devait résumer le terme SoLoMo, on peut dire qu’il s’agit d’applications de téléphonie mobile qui combinent les réseaux sociaux et les données de localisation.

L’événement, qui comptait 250 participants lors de la première édition en 2003, a réuni cette fois plus de 3300 participants de plus de 60 pays… Animé depuis plus de 7 ans par Géraldine & Loïc, chaque année ils nous proposent notamment des conférences, des workshops, un concours de startups…

Concernant ma participation, je la dois à l’organisation puisque j’ai eu la chance d’être sélectionné pour participer à LeWeb en tant que blogueur officiel. Concrètement, après avoir fait la demande, j’ai été retenu par le staff. Ainsi cette accréditation « Official Blogger » m’a permis notamment d’avoir un billet gratuit à LeWeb’11, un badge distinctif « Official Blogger », la visite des coulisses et de la salle de conférence avec Loïc et Géraldine, l’accès au salon des blogueurs ! En contrepartie nous devions participer un maximum avec des interviews, des articles, etc…
C’est concrètement ce que j’ai essayé de faire. Ainsi, j’ai posté quelques tweets sur des points clés de l’événement, posté des photos sur les autres réseaux sociaux, ou encore rédiger quelques articles tels que :

Note : Vous pouvez retrouver tous les articles liés à LeWeb’11 en cliquant sur ce lien.

D’autres articles viendront par la suite, oui j’ai beaucoup de choses à dire sur l’événement. Seulement trois jours mais des rencontres tellement enrichissantes qu’il y a beaucoup de retour à faire. Donc ces articles viendront au fil de l’eau durant le mois de décembre.

Vous pouvez également retrouver toutes les photos que j’ai pu prendre de l’événement ici.

Cet article résonnera comme « un résumé » de l’événement. Allons-y !

Un agencement hors norme

La première chose frappante concerne l’infrastructure ! Arrivée la veille, j’ai pu découvrir l’immense chantier que cela représente.

Déjà, il y a trois grands bâtiments, ou plutôt de grands hangars nommés « Plenary Room Pullman Building », « Haussmann Building » et le « Plenary II Room Eiffel Building ». Autrement dit, dans le premier on retrouve les sponsors officiels de LeWeb, Google, Orange, Microsoft, SalesForce, x.commerce, France Télévision, ou encore Renault. De plus, c’est la salle des conférences ainsi que des différents workshops. Le second hangar, « Haussmann Building », abritait le studio de la Web TV ainsi que de la Web Radio. On y trouvait également l’immense stand Nespresso, Intel, Buddy Media et différentes autres sociétés. Les lounges des blogueurs et de la presse étaient également disposés dans ce dernier. Enfin, le dernier bâtiment, le « Plenary II », était dédié aux startups et à la DemoZone ! Autrement dit l’endroit où de nombreuses startups, sociétés présentaient leur service, produit !

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - Agencement

Comme je l’indique ci-dessus, j’ai eu la chance de visiter les coulisses de LeWeb ! Et sincèrement c’est un bordel monstre. À J-1, il y a encore des stands non montés, même pire pour Microsoft puisque l’agencement n’était pas fait et qu’il était encore en train d’assembler des éléments… Côté France Télévision on fignolait, en accrochant des accessoires ! Et puis, à ce petit jeu c’est Google qui s’en sort le mieux ! À notre arrivée (milieu d’après-midi) le stand était prêt on réglait les dispositifs mobiles. Je suis certain que si on voulait une démo du Nexus on l’aurait eu ;) Bref, côté LeWeb tout était rondement mené par l’équipe de Loïc, que ce soit la loge luxueuse pour les conférenciers, au studio de la Web TV tout se montait au fur et à mesure. Alors certes il y avait de la fumée partout, des bruits de perceuses, marteaux, etc… mais on sentait que toute la petite fourmilière avançait très sûre d’elle.
Pour tout vous avouer en quittant les lieux la veille, j’émettais des réserves sur la faisabilité pour le lendemain matin. Je me suis trompé c’était parfait ! Juste côté Orange où l’aspirateur était encore pas rangé à 8h30 ! Allez je rigole ;)

En revanche, et oui il faut toujours « critiquer » pour améliorer les prochaines éditions, certes les blogueurs avaient une lounge mais durant les trois jours je n’ai pu m’y installer. Un manque de place évident, et des tables entièrement « squattées » du matin jusqu’au soir, nous empêchait de correctement écrire nos billets. Il fallait se réfugier dans la salle de conférence d’où il était compliqué de se concentrer…
De plus, le peu de prise RJ45, que l’on a trouvé le dernier jour côté presse. Effectivement ils sont le plus à même de diffuser de la vidéo ou des bandes sonores et ainsi avoir besoin d’une connectivité maximale, mais les blogueurs aussi…

Malgré ces petits désagréments tout était parfait !

Une réception parfaite

Après les locaux, passons côté réception ! Dans ce terme j’englobe le personnel, la nourriture ou encore les différents goodies offerts !

Concernant le personnel rien à redire ! Que ce soit pour retirer mon badge, déposer mes affaires et/ou valise, demander un renseignement, demander à boire (oui oui je vous assure on vous sert) tout c’est fait sans accroc et surtout sans perte de temps ! Un très bon point sachant qu’il y avait beaucoup de choses à voir.

Alors j’arrive à la nourriture… Le buffet est démentiel ! Du matin jusqu’au soir nous avions le droit à tout, en passant par les croissants le matin, les sushis au déjeuner, les petits fours au goûter jusqu’aux bonbons le soir ! On ne manquait de rien. Je serais d’ailleurs curieux de connaître la quantité de nourriture commandée pendant les trois jours. Ça doit être juste hallucinant. Bon tout ça pour dire que votre serviteur a très bien… (mes amis blogueurs pourront confirmer ;))

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - Nourriture

Enfin côté goodies ,si l’année dernière j’ai rapporté de nombreux gadgets, cette année moins (quoique) ! J’ai donc rapporté pour mes collègues de supers tee-shirt « Do you speak HTML5″ offerts par Intel (à ce sujet je crois qu’il avait vu grand compte tenu de la quantité…). Ensuite j’ai pris pour moi quelques goodies Google, tels que des droids ou encore des « reposes téléphones ».

Comme vous pouvez le lire je n’ai rien à redire sur la réception !

Des conférenciers de qualité

Une des grandes attractions de LeWeb ce sont les conférences. LeWeb’11 nous réservait de grands noms tels que, Eric Schmidt (Chairman et ex-CEO de Google), Hugo Barra (Directeur programme Android chez Google), Daniel Ek (CEO de Spotify), Jacques-Antoine Granjon (CEO de Vente-privee.com), Marissa Mayer (VP Product chez Google), Sean Parker (co-fondateur de Napster et 1er investisseur de Facebook), … et bien d’autres !

Les conférences sont généralement le moment pour les leaders du Web d’annoncer des nouveautés et cela n’a pas manqué… Que ce soit Orange annonçant un partenariat avec Evernote, ou bien Daniel Ek soulignant que Spotify allait se doter d’une radio, ou encore Axel Dauchez dévoilant son plan de développement international pour Deezer, aucune société n’a manqué ce rendez-vous… à l’exception d’une seule ! En effet, étonnamment Google, à mon sens, a semble t-il « boycotté » l’événement. Pourquoi ? Tout simplement car même en présentant Ice Cream Sandwich aux yeux de tous (déjà disponible hors de nos frontières), en indiquant que Google TV serait sur tous les futurs téléviseurs d’ici 2012, les deux grandes annonces de nouveaux services que sont Google Currents et Schemer n’ont pas été annoncées sur scène, ni même évoquées sur le stand de Google. Franchement je ne comprends pas trop pourquoi, hormis le fait que LeWeb n’est pas la portée mondiale qu’a la toile…
Il s’agit bien évidemment d’hypothèse. Si vous avez une idée n’hésitez pas à la partager dans la partie commentaire de cet article.

Cette année pour ouvrir l’événement Loïc et Géraldine avaient fait appel à Karl Lagerfeld ! Une sacré surprise… Il est clair que beaucoup de personnes s’interrogeaient sur le pourquoi du comment Karl Lagerfeld était invité à LeWeb ! Et bien après quelques minutes j’ai compris et j’ai changé d’avis, notamment grâce à son intervention sur comment il utilise l’iPad au quotidien ! Une vraie réussite ! Chapeau Loïc de m’avoir fait découvrir Karl dans un autre angle que la mode…

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - Karl Lagerfeld

Et puis, je dois dire que suivre les conférences dans les fauteuils rouges c’est top ! Seul ombre au tableau, le Wi-Fi qui était partiellement saturé notamment lorsque la session était intéressante… (ça me rappelle Fred, de la Fredzone, qui avait écrit un article sur Spotify Radio et qui au moment de la soumission a perdu le réseau et par conséquent tout le contenu de son article ! Désolé Fred mais je l’ai publié avant toi du coup ;))

Des workshops plus ou moins intéressants

Le second point que j’aimerais abordé ce sont les workshops. Si l’année dernière j’avais assisté à quasiment tous les workshops, délaissant la partie conférence, cette année cela a moins été le cas. Pourquoi ? Peut-être par une « mauvaise » expérience l’année dernière ? Sûrement ! Rappelez-vous comment j’avais conclu ces derniers : « Les workshops auxquels j’ai assisté ont été plus ou moins intéressants. En effet, même si j’ai appris des choses sur les produits Google, de temps en temps les présentations me faisaient plus penser à des présentations commerciales que techniques. »

Ainsi, cette année j’y suis retourné avec un certain recul ! En revanche, point positif la gestion des salles ! Nettement meilleure que l’année dernière. Je n’ai vu personne assis par terre pour assister à un workshop. Autre point positif on a toujours des goodies Google, et également un buffet qui est à l’entrée de la salle. Pratique pour les personnes souhaitant participer à « n » workshops.
Mais toujours la même remarque… Il s’agit de la découverte ! J’ai assisté à un workshop développeur sur Ice Cream Sandwich et j’en suis ressorti très très déçu… Que dire à part avoir vu une démo (précédemment vue sur le stand, ou encore par Eric Schmits en conférence) et quelques morceaux de codes. Rien de nouveau ! Du déjà vu et revu. C’est clairement le point négatif.

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - Workshop Google

En discutant avec Christophe Ramel, alias Kriisiis, qui lui même a participé au workshop Facebook et qui est ressorti également déçu, nous avons conclus que les workshops sont destinés aux non initiés, autrement dit des personnes qui sont plus dans la partie commerciale et investissement, que dans la partie technique.

Une chose est sûre, l’année prochaine je crois que j’en ferais encore moins… ah si j’irais récupérer des goodies :)

Un concours de startups très SoLoMo

Le meilleur pour la fin : le concours des startups ! LeWeb a été pendant trois jours une bataille acharnée entre seize startups, sélectionnées après de nombreux votes puisque pas moins de 600 applications avaient été proposées au jury, représentées par 50 pays sur 6 continents…

Pour moi ce concours est l’évènement majeur de LeWeb ! Cette compétition vise à récompenser trois jeunes entreprises ayant développées une application mobile sous le thème « SoLoMo ».

On commence par le gros défaut ? Tout simplement l’espace dédié à ces startups. Je me doute que celles-ci n’ont pas les moyens de financer et de posséder un stand plus grand mais quand même… (on pourra noter qu’un petit stand revient à 5000€ à environ 100K€ pour le stand d’Orange). Je comprends mieux maintenant, mais bon ça reste tout de même peu confortable, que ce soit pour les startups ou encore pour nous les blogueurs, la presse, etc… pour réaliser des interviews. On fait avec :)

La DemoZone comme tout le monde l’appelait, m’a permis de découvrir de nombreux services pour la majorité desquels je reviendrais dessus ! À titre d’exemple, j’ai découvert TextMaster, Muxi, FlagFriend ou encore TrouvissimoLes services proposés par ces startups sont vraiment intéressants. On y reviendra par la suite.

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - DemoZone

Concernant le concours des startups, le vainqueur est Beintoo qui permet aux utilisateurs de partager leurs passions pour les jeux et les applications, en interagissant avec des amis au sein de leurs applications préférées. La seconde place est attribuée à HeyCrowd, une plateforme mobile permettant au public de s’exprimer, et pour compléter le podium on retrouve, Babelverse, une startup très prometteuse dont le service permet une traduction vocale en temps réel, alimentée par une communauté mondiale d’interprètes humains.

On est vraiment dans le domaine de la gamification ! D’ailleurs, pour conforter ce point, un autre concours était organisé par Intel afin de récompenser la meilleure WebApp sur l’Intel AppUp. La startup gagnante est Onefeat, qui propose de gamifier « la vie réelle ». J’ai pu les rencontrer lors de l’Intel AppUp Blogger Breakfast le vendredi matin lendemain de leur victoire ! Je vous en ferais en retour précis ;)

En tout cas, c’est dans cette salle où j’ai passé la majeure partie de mon temps ! Il y avait vraiment des choses à voir, connaître et écouter… Et puis, voir des jeunes (quasiment de mon âge ou même plus jeune) se lancer dans des projets et y croire c’est plutôt encourageant. Sans nul doute qu’on reverra ces sociétés prochainement se dévoiler au grand public.
En revanche, ce que l’on a pu noter avec mes amis blogueurs, est qu’il est rare pour les startups d’avoir un modèle économique, un business plan établi pour être plus précis. Pour le moment ils ont la tête dans le guidon pour sortir un produit original et qui veut se démarquer des autres ! La rentabilité viendra dans un second temps…

Du networking à fond

LeWeb, c’est d’abord du networking ! Tout le monde est prêt à dégainer sa carte de visite plus vite que Lucky Luke ne le ferait avec son pistolet! Non sérieusement, la prise de contact, l’envie de montrer son projet sont les maîtres mots.

Étant blogueurs officiels, il était évident que nous allions être sollicités pour offrir un maximum de visibilité à certains projets. C’est typiquement le cas de Buzcard, dont le co-fondateur est Yoram Moyal. Tous les blogueurs officiels ont reçu un tweet pour le rejoindre à l’extérieur de l’événement ! Assez osé mais plutôt bien joué quand on sait que quasiment la majorité des blogueurs ont été le voir. Au final on repart avec une centaine de cartes de visite à notre nom, et la découverte d’un service intéressant. J’y reviendrais également prochainement (oui je sais j’ai quelques articles à faire…) Il s’avère que LeWeb va être un tremplin pour ce gérant (on peut souligner les billets rédigés sur la Fredzone ou encore Presse-Citron).

En ce qui me concerne, j’ai clairement fait mon networking ! Non pas pour récupérer des informations sur un poste, une entreprise, un secteur, ni même communiquer un rêve ou un projet (quoique), mais plutôt pour « me faire connaître ». Certes de nos jours il existe les réseaux sociaux mais ils ont leurs limites.
Ainsi j’ai pu rencontrer des personnes avec qui je discute sur Twitter, Facebook, à travers des échanges de mails, mais avec qui un jour tu aimerais mettre un visage plutôt qu’un avatar. J’ai eu cette chance… Le premier à été Fred, de la Fredzone, puis Fabien du BlogDuWebDesign, le « grand » Manu de Korben.info et enfin Christophe alias Kriisiis ! Franchement je dois vous avouer que j’ai été bluffé ! Plutôt réservé, j’ai tout de suite été rassuré (oui j’avoue que je me demandais ce que j’allais faire ici) notamment à travers les différentes discussions. Je n’ai certes pas la même notoriété que ces messieurs mais on a la même passion que ce soit le Web et le blogging !

J’ai donc passé trois jours plutôt enrichissant personnellement, ah oui la publicité que vous voyez en bas de l’article remercié Fred, le changement de mon pseudo sur Twitter (Lryo au lieu de lryo) c’est par un conseil de Christophe, le futur design du BlogNT par Fabien (non pas prévu Fabien ? :)) et enfin cette jolie photo merci à Manu pour la pause ;)

LeWeb'11 : Au final c'était quoi ? - Mes amis blogueurs

Voilà mon networking à moi ! Le meilleur…

Une équipe de choc

Pour en finir, je tiens à remercier dans l’ordre Géraldine & Loïc qui chaque année se démènent pour organiser cet événement, à Stéphanie et Frédéric pour m’avoir retenu en tant que blogueur officiel et ensuite avoir géré toute notre organisation, toute l’équipe de LeWeb pour leur excellent boulot, et enfin toutes les personnes que j’ai côtoyées pendant ces trois jours c’était juste parfait !

Conclusion

Pour conclure, LeWeb’11 est une conférence un peu « à part » de ce que l’on a l’habitude de voir en France. Alors certes elle n’est pas vraiment faite pour les développeurs et technophiles passionnés, mais elle reste une sacré opportunité pour toutes les startups, blogueurs, investisseurs, passionnés, … souhaitant réaliser du networking.

En tout cas, cette seconde édition en ce qui me concerne, restera enrichissante en termes de connaissance, expérience et réseautage. De plus, LeWeb m’a permis d’ajouter des cordes à mon arc dans le choix de mes articles. ;)

Allez et comme Loïc l’a annoncé sur Twitter : « LeWeb’12 save the date: dec 4-5-6″ ! Rendez-vous en 2012 avec le BlogNT