2012 est désormais connu comme l’année du GIF animé

Le « GIF » a commencé comme être un humble acronyme il y a 25 ans, avant d’être entré dans le langage courant, et devenu le format utilisé pour les graphismes Web ! Aujourd’hui, le terme atteint la gloire suprême puisqu’il arrive comme étant un verbe et étant sacré « mot de l’année 2012″ par Oxford Dictionaries.

Cet honneur annuel va à un mot qui d’une certaine manière incarne l’esprit de l’année et est sélectionné par un panel de jurés. Pour l’année 2012, on retrouve donc le verbe « GIF », signifiant créer un fichier GIF (ou une séquence d’images vidéo, en particulier relative à un événement).

Pour ceux qui l’ignorent, l’acronyme GIF signifie « Graphics Interchange Format », littéralement « format d’échange d’images », est un format d’image numérique couramment utilisé sur la toile. Il peut être utilisé pour créer de simples animations en boucle, et ce depuis 1989 depuis que le format GIF a été étendu. En effet, depuis cette date il a été modifié pour permettre le stockage de plusieurs images dans un fichier.
Cette extension permet de créer des diaporamas, voire des animations si les images sont affichées à un rythme suffisamment soutenu. Chaque image d’une animation peut avoir sa propre palette, ce qui permet de créer des images contenant 16 777 215 couleurs simultanément, mais d’une taille non négligeable.

Comme l’écrit Katherine Martin sur le blog d’​​Oxford University, alors que le GIF a fêté ses 25 ans cette année, comme beaucoup d’autres reliques des années 80, il n’a jamais été branché. Le GIF a célébré une étape lexicale en 2012, en gagnant du terrain en tant que verbe, et pas seulement en nom. Le GIF est devenu un réel support et un outil pour de nombreuses applications, y compris pour la recherche et le journalisme, et son identité lexicale se transforme pour suivre le rythme.

2012 est désormais connu comme l'année du GIF animé

Alors que le terme GIF a toujours été utilisé comme un substantif en lettres capitales, l’arrivée du verbe a causé quelques discordes concernant l’utilisation des majuscules et des minuscules. Dans sa forme courante, il serait utile de garder le nom en majuscules et d’ajouter les terminaisons verbales en minuscules. Comme le présente le blog, on pourrait retrouver GIFed ou encore GIFing, en anglais bien sûr, et l’on pourrait également écrire les termes ainsi : giffed, giffing.

Voici les faits importants de l’année 2012 sur le GIF rapporte le blog d’​​Oxford University :

  • Janvier 2012 : Les laboratoires de la Bibliothèque publique de New York City ont mis en ligne un outil gratuit de création de stéréogrammes : le stereogranimator. À partir de 40 000 stéréogrammes existants du fonds de la bibliothèque, il est possible de créer un GIF animé ou un anaglyphe en 3D via une console virtuelle qui permet de régler la vitesse et la composition de l’image tout en recadrant le cliché sélectionné
  • 15 Juin 2012 : 25ème anniversaire du GIF
  • Juillet 2012 : 20ème anniversaire du premier GIF affiché sur le World Wide Web
  • Août 2012 : GIF, le « support idéal pour les Jeux Olympiques » !
  • Octobre 2012 : Tumblr et l’équipe de The Guardian réalisent un « live-GIF » pour les débats présidentiels

Aujourd’hui, des applications comme Cinemagram, 3frames et Gifture démocratisent le GIF ! Celles-ci ont franchi une nouvelle étape, en donnant aux utilisateurs un moyen de créer quasi instantanément un GIF, avec rien de plus qu’un ordinateur portable ou un smartphone.

Certains des résultats sont tout simplement superbes. Alors qu’Instagram pourrait avoir une emprise majeure sur le partage de photos, il est clair qu’il y a un réel intérêt pour ces derniers. C’est en partie grâce à leur polyvalence : les utilisateurs n’aiment pas seulement créer des GIF animés, ils aiment en consommer.
Des blogs Tumblr tels que WhatShouldWeCallMe ou encore les_joies_du_code(); animent chaque jour des moments cultes !

Le GIF a encore de longue année devant lui, et cette distinction de mot de l’année 2012 n’est qu’une juste récompense.