Google Drive (enfin) officiellement annoncé ou presque … !

Ce n’était qu’un secret de Polichinelle, Google vient d’enfin officiellement annoncer, par erreur, son service de stockage sur le cloud, nommé Google Drive. Si vous me suivez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que je suis friand de ces services de stockage sur le cloud, et la perspective de voir une nouvelle alternative à Dropbox ne peut être que bénéfique !

En effet, cela fait donc de longues semaines, voir de longs mois que je vous parle de Google Drive, le petit nom donné au service cloud de Google. Celui-ci est passé par tous les états, captures d’écrans du service, partenaire incluant le service, inclusion du code source au sein de Google Docs et même l’annonce d’une application pour OS X.

Google Drive serait donc annoncé par … Google ! En effet, la firme semble avoir postée par erreur la traduction française de son annonce sur son blog français, et elle l’a rapidement supprimé par la suite, bien sûr. Heureusement un utilisateur de Google+, Gerwin Sturm, a fait une copie de ce dernier !

C’est donc Sundar Pichai, senior vice-président de Google Chrome & Apps qui annonce l’arrivée de Google Drive :

Nous lançons aujourd’hui Google Drive, un espace centralisé dans lequel vous pouvez créer, partager, collaborer et conserver l’ensemble de vos documents. Que vous établissiez un budget prévisionnel avec vos collaborateurs, que vous élaboriez une présentation avec un groupe de travail ou que vous organisiez un séminaire, vous pouvez désormais le faire dans Drive. Téléchargez et accédez à tous vos documents, vidéos, photos, Google Docs, PDF, etc.
Etape suivante de l’évolution de Google Docs et sa fonctionnalité de téléchargement de tout document, Drive va vous permettre de vivre, travailler et jouer dans le Cloud.

Ainsi, comme le souligne l’article, avec Google Drive, vous pouvez :

  • Créer et collaborer : Google Docs est directement intégré à Google Drive, vous permettant ainsi de travailler en temps réels avec vos collaborateurs sur des documents, feuilles de calcul et présentations. Ajoutez et répondez à des commentaires sur tout support (PDF, image, document vidéo, etc) et être informé dès que d’autres personnes commentent ou souhaitent partager des documents avec vous
  • Conserver vos documents en toute sécurité et y accéder où que vous soyez et de n’importe quel terminal connecté à Internet : L’ensemble de vos documents est juste… là. Quoiqu’il arrive. Vous pouvez installer Drive sur votre Mac, votre PC ou télécharger l’application Drive sur votre téléphone ou votre tablette Android. La version iOS de l’application sera disponible dans les semaines à venir. Drive est également accessible aux personnes mal-voyantes grâce à un outil de lecture d’écran
  • Rechercher tout : Recherchez par mot-clé et filtrez par type de document, propriétaire, activité, etc. Drive peut même reconnaitre le contenu texte d’un document scanné grâce à la technologie de reconnaissance optique des caractères. Par exemple, si vous téléchargez l’image scannée d’une vieille coupure de journal, vous pouvez effectuer une recherche utilisant l’un des mots cités dans l’article. Nous avons même commencé à exploiter la reconnaissance d’images : si vous téléchargez une image de la Tour Eiffel dans Drive, la prochaine fois que vous rechercherez le terme [Tour Eiffel], cette image apparaîtra dans les résultats
  • Ouvrir plus de 30 types de documents directement depuis un navigateur Web : dont des vidéos haute-définition, Adobe Illustrator, Adobe Photoshop, et ce même sans avoir le logiciel approprié installé sur votre ordinateur

De plus, la firme indique que Google Drive utilise la même infrastructure que tous les autres services Google Apps, ce qui signifie qu’il dispose également des mêmes outils d’administration, de sécurité et de fiabilité, avec entre autres : gestion centralisée, sécurité, réplication des données, disponibilité.

Enfin elle conclut par :

Chaque utilisateur de Google Apps aura un accès à 5 Go de stockage inclus dans la suite Google Apps et les administrateurs peuvent acheter et gérer centralement l’espace de stockage supplémentaire. Lorsqu’un utilisateur atteint la limite, les administrateurs peuvent acheter l’espace nécessaire de 20GB pour 4$ par mois à 16TB (les Google Docs ne sont pas comptés dans le quota d’espace de stockage).

À partir d’aujourd’hui, les administrateurs Google Apps vont voir apparaître de nouvelles commandes pour Drive dans leur interface de gestion. Les utilisateurs d’entreprises ayant opté pour le lancement rapide, pourront activer Google Drive sur drive.google.com/start et recevront leur accès dans les semaines suivantes.

« Ce n’est que le début de Google Drive, de nombreux développements sont à venir… » ! Autant dire que cette bourde coute cher pour ce lancement tant attendu… À noter que l’URL http://drive.google.com/ renvoie toujours une erreur 404 !

Avec Google Drive à l’horizon, les mises à jour de SkyDrive par Microsoft, et des améliorations apportées à Dropbox, la bataille de stockage sur le cloud est en bonne voie !