Fermer
Tests

Test du casque Bose QC25, un QC35 sans Bluetooth ?

Connaissez-vous la frustration du testeur ? Ce syndrome, très répandu chez les blogueurs, consiste à tomber amoureux d’un produit et de devoir le rendre au bout de quelques semaines. Car oui, contrairement à ce que l’on pense, la majorité des produits qu’on teste, on ne les garde pas !

Dernièrement, j’ai connu cette frustration. Alors que j’étais en train de tester le dernier casque de Sony, le MDR 1000x, je suis totalement tombé amoureux du produit et plus particulièrement de la réduction de bruits active. Qu’est ce que c’est agréable de prendre le métro sans entendre les grincements des railles. Quel confort c’est de travailler en « open space » sans entendre ses collègues parler. En seulement quelques jours, j’ai trouvé des centaines de cas de figure où la réduction de bruits active est vraiment utile.

Le problème, c’est que ce confort a un coût ! Le modèle que j’ai testé, le Sony MDR 1000X était commercialisé à plus de 400 € à l’époque. Son équivalent chez Bose, le QC35 est alors commercialisé à 380 €. Une dépense qui sort de mon budget, surtout pour un achat coup de cœur.

Après de longues investigations, je me suis donc rabattu sur le Bose Quiet Comfort 25, la version sans Bluetooth du Bose Quiet Comfort 35. Commercialisé entre 230 € et 330 €, en fonction des coloris, le casque est tout de suite beaucoup plus accessible, mais pour quels compromis ? Après plus de 6 mois d’utilisation quotidienne, je peux enfin vous donner mon avis sur le produit et vous dire si je suis satisfait de mon achat.

Le Bose QC 25, un casque de nomade

BOSE QC 25

Dans le monde de l’audio, il existe plusieurs typologies de casque. Casque de DJ, de studio, de salon… qui sont destinés à une utilisation poussée et de l’autre côté les casques nomades. Cela ne signifie pas que la qualité audio est mauvaise, mais elle est en général moins poussée que sur les casques conçus pour la mobilité.

BOSE QC 25

Le Bose QC 25 rentre dans cette dernière catégorie. Livré avec une housse de protection en cuir renforcé, le Bose QC 25 est clairement un allié de taille pour les grands voyageurs. Faire disparaître le ronronnement d’un avion le temps de votre vol, avouez que c’est pas mal. Preuve en est, dans cette housse, qui protégera le casque des torsions et des chocs, on retrouve un adaptateur avion. Il ne faut pas oublier que les premières cibles des casques à réduction de bruits active sont les personnes qui prennent régulièrement l’avion. Facilement transportable, les oreillettes se replient sur elles-mêmes pour prendre le moins de place possible.

BOSE QC 25

Pour parler du casque en lui même, il est principalement composé de plastique de bonne facture. Bien conçu, notamment au niveau de la jonction des oreillettes avec l’arceau, il respire la solidité. L’utilisation du plastique ici, a surtout pour utilité de rendre le Bose QC 25 très léger. Avec ses 195 g sur la balance, vous pourrez le porter toute la journée sans aucune gène. Surtout que sur le haut de l’arceau, on retrouve un coussin de mousse très confortable qui amortit la pression que le casque peut avoir sur le haut de votre tête. Pratique, surtout quand on n’a pas de cheveux !

BOSE QC 25

Il faut toutefois préciser que le Bose QC 25 n’est pas uniquement composé de plastique. On retrouve notamment de l’aluminium sur le dos des oreillettes qui a pour seule utilité de donner un aspect premium au casque. À l’intérieur des oreillettes, on retrouve des coussinets composés de mousse souple à mémoire de forme, très efficaces. Protégés par du cuir synthétique, ils isolent parfaitement des sons extérieurs. Avant même d’avoir activé la réduction de bruits active, vous pouvez commencer à vous mettre dans votre bulle.

BOSE QC 25

Le Bose QC 25 est livré avec un câble de 1,5 m (jack 3,5 mm) où l’on retrouve une petite télécommande de contrôle qui permet de régler le volume sonore, de changer de musique ou encore de répondre à un appel (compatible iOS et Android). Le seul reproche que j’ai à lui faire, c’est l’absence de spirales. Très long, il a tendance à s’accrocher un peu partout, ce qui débranche violemment le câble de la prise jack du casque. J’ai peur qu’avec le temps, cela abîme la prise et rende mon casque inutilisable.

Une grande différence de prix entre les coloris

Avant de vous parler de la partie audio, il est important de faire un petit focus sur les coloris du Bose QuietComfort 25. Disponible en blanc et en noir, on relève une impressionnante différence de prix entre les deux coloris. Lors de l’écriture de ce test, il existait une différence de 90 € entre le modèle blanc et noir ! Alors oui, il y a toujours un effet d’offre et de demande. Il ne serait pas surprenant que la version blanche (et son câble bleu) a moins de succès que la version noire, plus discrète. Mais quand même, 90 € !

BOSE QC 25

Après plusieurs mois d’utilisation, je comprends mieux cette différence. La version blanche, que j’ai achetée, ce salie beaucoup. Le tissu qui protège le coussin supérieur de l’arceau se noircit avec le temps. Impossible à laver, cela impacte l’esthétique globale du casque. Si j’avais su, j’aurais investi un peu plus d’argent et j’aurais acheté la version noire.

Comment sonne le Bose QC25 ?

BOSE QC 25

Maintenant, passons à ce qui vous intéresse le plus, l’audio. Je vous avouerais que la première fois que j’ai allumé le Bose QC 25, j’ai été surpris… et pas dans le bon sens. J’ai trouvé un son fade, avec les voix en retrait et un cruel manque de dynamisme dans le son. Quand vous avez investi autant d’argent, je peux vous assurer que vous commencez à avoir la petite larme à l’œil.

Mais il ne faut pas s’arrêter à cette première impression. Comme de nombreux casques à réduction de bruits active, le Bose QC 25 se dévoile vraiment lorsqu’on actionne la réduction de bruits active. D’ailleurs, j’aimerais bien creuser un peu plus ce sujet pour comprendre ce qu’il se passe techniquement. Avec le Sony MDR 1000x, je n’ai pas mémoire d’avoir relevé une si grande différence entre l’écoute passive et active.

BOSE QC 25

Fermons la parenthèse. Ce qui est important, c’est qu’en poussant le bouton de la réduction de bruits active, tout devient limpide. Les haut-parleurs de 60 mm délivrent un son puissant, dynamique et chaleureux qui s’adapte à tous styles de musique. Particularité de Bose, si vous n’avez jamais utilisé l’un de leurs casques, le son délivré est prédominé par la basse, sans pour autant tomber dans la caricature. Cela peut gêner certains audiophiles, mais ce n’est pas mon cas.

La meilleure réduction de bruits du marché

BOSE QC 25

En ce qui concerne la réduction de bruits active, c’est tout simplement la meilleure du marché. Quasiment tous les bruits parasites sont filtrés par le système, même les fréquences les plus graves !

Pour revenir un peu plus sur le fonctionnement de la réduction de bruits active, on retrouve des petits micros sur les oreillettes du Bose QC25. Ces dernières captent le son environnant et l’annulent artificiellement. Ajoutez à cela la très bonne réduction passive des oreilles, le résultat est vraiment impressionnant. Il suffit de tester pour l’adopter.

Le seul regret qu’on peut avoir, c’est de ne pas pouvoir régler l’intensité de la réduction de bruits. Certains concurrents, et le Bose QC35 le proposent et je trouve ça vraiment pratique.

Bose QC 25 vs QC 35, quelles différences ?

BOSE QC 25

Ce système, aussi perfectionné qu’il peut l’être, a besoin d’une alimentation. Dans le cas du Bose QC 35, la réduction de bruits active et le système Bluetooth sont alimentés par une batterie rechargeable. En ce qui concerne le QC25, il faudra vous armer de piles AAA. Je ne peux que vous recommander de vous procurer des piles rechargeables, car il faudra la changer tous les 10 jours environ, en fonction de votre utilisation. Il faudra également faire attention à la qualité de vos piles. Sur de l’entrée de gamme, la réduction de bruits active est de moins en moins performante au fur et à mesure que votre pile est consommée.

BOSE QC 25

Pour résumer, les seules différences entre le QC35 et le QC25 sont le système Bluetooth et la batterie rechargeable. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la réduction de bruits active n’est pas plus performante sur le modèle le plus haut de gamme. Est-ce que cela justifie les 150 € de différence ? Je vous laisse faire votre avis. Surtout qu’il existe un système à 80 $ permettant de rendre le Bose QC 25 Bluetooth. Pour aller au bout du sujet, je vais essayer de me le procurer pour voir ce que cela vaut.

Est-ce que je recommande d’acheter le Bose QC25 ?

Après 6 mois d’utilisation, ma réponse va être simple : OUI ! À ce tarif, il n’existe pas mieux comme casque à réduction de bruits active. Ce que j’espère, c’est que les autres acteurs du secteur enchaînent le pas de Sony et de Bose pour démocratiser cette technologie et la rendre plus accessible financièrement. Le seul regret que j’ai, c’est au niveau du coloris qui se salit vraiment et de la qualité audio lorsque le système est off. Mais globalement, Bose reste maître de cette typologie de casque audio.

Noter cet article

Design 8.9
Qualité Audio 8.5
Réduction de bruits 9.8

Résumé

9.1 Très bon À ce tarif, il n’existe pas mieux comme casque à réduction de bruits active

Mots-clé : BoseQC25
Kévin Brun

L’auteur Kévin Brun

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech