close
Apple

Jouez à Pac-Man sur la nouvelle Touch Bar du MacBook Pro d’Apple

Apple et les développeurs tiers ont prévu de rendre la nouvelle Touch Bar sur le MacBook Pro assez cool. Le but ultime est de s’en servir comme une extension de macOS et des logiciels compatibles afin d’éliminer la nécessité d’une souris connectée. Et, elle permet de garder les mains de l’utilisateur dans la zone du clavier.

Naturellement, la nouvelle barre tactile a attiré les inventifs développeurs pour trouver d’autres utilisations de la technologie, comme jouer à Pac-Man directement sur la Touch Bar elle-même. La version Touch Bar de Pac-Man, nommée, PacBar, peut être téléchargée gratuitement à partir de GitHub depuis ce lien. Tout ce que les propriétaires de MacBook Pro doivent faire est de placer l’application Pac-Man dans le dossier des applications.

Le développeur derrière cette petite prouesse, Henry Franks, a utilisé le langage de programmation d’Apple, Swift.

Une expérience pas forcément adaptée

Pour jouer, il suffit d’utiliser les touches fléchées pour déplacer le Pac-Man en haut, en bas, à gauche ou à droite. Étant donné que la Touch Bar remplace les touches de fonction sur le clavier, le Pac-Man a seulement l’espace d’une rangée de touches pour se déplacer à gauche et à droite. Cependant, vous pourrez retrouver des « passerelles » pour passer d’un endroit à un autre.

PacBar, le PacMan sur la Touch Bar

Ce n’est pas le seul jeu qui est apparu sur la Touch Bar d’Apple. Un ingénieur de Facebook, Adam Bell, a réussi à intégrer le célèbre jeu Doom (1993) dans une barre de 60 pixels de haut. Si le jeu reste jouable, la vue écrasée rend l’expérience de jeu plutôt délicate. D’autres jeux et applications ont surgi sur la barre tactile, comme un piano numérique.

Prêt à échapper aux fantômes ?

Tags : AppleMacBook ProPac-ManTouch Bar
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.