Fermer
Microsoft

Envie d’une application de to-do list ? Microsoft a quelque chose pour vous

Microsoft est en train de travailler loin sur sa propre application de gestion de tâches (to-do list) connue sous le nom de code Project Cheshire. Et, les premiers tests vont commencer pour cette nouvelle application.

Apparemment, l’application est actuellement en version bêta privée — elle est disponible en téléchargement sur le Windows Store, mais seulement ceux qui se sont enregistrés pour le bêta test. Selon Thurrott, elle sera bientôt non seulement une application Windows universelle, mais également disponible sur Android et iOS.

Cheshire semble offrir une interface plus élégante que des incarnations précédentes qui ont fuité, même si elle semble encore assez basique à ce jour.

Microsoft présente celle-ci comme un « nouveau style et simple, mais incroyablement utile pour faire des tas de choses ». Et, la firme se vante de trucs habituels, comme définir des rappels sur des choses à faire (évidemment) ou des suggestions sur des choses auxquels vous pourriez avoir besoin d’un rappel. Si l’accent semble avoir été mis sur ce qui en fait une application facile à utiliser, elle n’est clairement pas encore terminée.

Ne vous fait-elle pas penser à Wunderlist ?

Mis à part son arrivée, la plupart des discussions autour du projet Cheshire concernent son extrême ressemblance à Wunderlist, une application de gestion de tâche que Microsoft possède déjà, après l’avoir acquise l’été dernier.

Ainsi, il semble étrange de développer une autre application, même si une possibilité qui a été mentionnée est que ce projet est un successeur de Wunderlist, qui offrira les fonctionnalités clés de ce dernier, mais s’intégrera avec la suite Microsoft Office. Comme toujours, le temps nous le dira.

Mots-clé : CheshireWunderlist
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.