Fermer
Tests

Test de la Canary : la parfaite caméra de sécurité à domicile

En ayant été familiarisé avec différentes caméras de sécurité à domicile, c’est un secteur de plus en plus encombré ces derniers mois. Cependant, Canary est un petit nom plutôt étrange quand on y pense. Mais, elle est l’une des dernières en lice pour être un système de sécurité tout-en-un à la maison. Dans un

La caméra Canary a fait ses débuts en 2013 par une campagne de crowdfunding Indiegogo, mais a continué à devenir l’un des produits de la maison les plus réussis.

Dotée d’une caméra HD à 1080p, d’une détection de mouvement, une vision nocturne, une connectivité sans fil, et une multitude de capteurs pour surveiller les conditions environnementales, la Canary est semblable à ses concurrents, mais elle vise à être une caméra de sécurité intelligente.

Canary : accessoires
Canary : accessoires

Le packaging contient :

  • Canary
  • câble micro USB
  • adaptateur secteur
  • câble de configuration de sécurité
  • Guide de démarrage rapide

Canary : conception

Canary : son look plutôt sobre permettra de la poser partour
Canary : son look plutôt sobre permettra de la poser partout

À première vue, la Canary ressemble à une enceinte portative Bluetooth, principalement en raison de sa forme cylindrique. La majeure partie de son châssis est en plastique blanc résistant, intercalé par une barre noire brillante en son centre, contenant la caméra elle-même. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle a un superbe design, mais plutôt, qu’elle est au même niveau que la concurrence.

La caméra elle-même est capable de filmer en 1080p, avec un objectif grand-angle de 147 degrés, et se trouve au ras et à proximité de la partie supérieure de l’appareil. Bien sûr, elle est entourée par des LED rouges lorsque la lumière ambiante est insuffisante, ce qui permet d’activer automatiquement la vision nocturne. Par rapport aux autres alternatives sur le marché, il y a un anneau de LED sur la tranche inférieure de la Canary qui brille pour indiquer son statut : vert lorsqu’elle est en ligne, rouge quand elle est déconnectée, et bien plus encore.

Canary : une bande lumineuse permet de connaître l'état de la caméra
Canary : une bande lumineuse permet de connaître l’état de la caméra

Pour compléter son arsenal, elle dispose d’une connectivité Wi-Fi et Ethernet, un port micro USB pour l’alimenter, un microphone et un haut-parleur intégré. Cependant, curieusement celui-ci est seulement lié à sa sirène de 90+ dB, et ne permet pas de transmettre de la musique à 2 canaux. Par conséquent, si vous envisagez de l’utiliser comme une caméra de surveillance pour bébé ou quelque chose d’autre, il faudra trouver un autre modèle.

Canary : connexion par un câble Ethernet
Canary : connexion par un câble Ethernet

Canary : connectivité et installation

Habituellement, la mise en place de ces caméras connectées peut être strictement faite en utilisant les applications qui l’accompagnent, sans intervention physique de notre part. Cependant, avec la Canary, nous sommes tenus de connecter le câble stéréo à l’arrière, et à la prise casque de notre téléphone (iPhone 6s dans mon cas).

Il est nécessaire de transmettre les informations pour se connecter à notre réseau Wi-Fi actuel. J’ai été contrarié par ce processus, étant donné que d’autres configurations font tout cela sans fil.

Quoi qu’il en soit, une fois le processus de configuration de la Canary effectuée, l’expérience est très bonne. Grâce à sa connexion Wi-Fi, le périphérique est en mesure de maintenir un signal décent, même à une distance de plus de 7 m. Maintenant, il est important de signaler que la Canary a une caméra fixe – ce qui signifie, qu’elle ne peut pas être suspendu au plafond ou quelque chose comme ça.

Canary : performance et utilisation

Vous voulez savoir comment la Canary fonctionne ? Eh bien, elle arrive à offrir l’un des meilleurs streaming vidéo grâce à sa caméra 1080p. La scène vidéo est capturée avec netteté par la caméra grand-angle de la Canary. Mieux encore, il n’y a pas une véritable dégradation de la qualité lors du passage au mode de vision nocturne, qui non seulement éclaire la scène de manière appropriée, mais offre également une excellente définition vidéo.

img_1898

L’application correspondante nous permet de surveiller plusieurs paramètres environnementaux, tels que la température, l’humidité et la qualité de l’air. De plus, lors de l’affichage du flux en live, nous avons la possibilité d’activer la sirène dans un cas d’urgence.

Dans un premier temps, la Canary va constamment vous envoyer des notifications indiquant qu’un mouvement a été détecté, ce qui est devenu assez gênant les premiers jours. Cependant, la beauté de la Canary, contrairement à ses concurrents, est sa capacité à devenir plus intelligente grâce à des déclencheurs particuliers. Fini les détections intempestives à cause de votre chat.

De plus, vous allez pouvoir définir manuellement le mode de confidentialité. Ce dernier va essentiellement mettre la Canary en sommeil, puis cesser tout enregistrement vidéo et audio. À l’origine, on ne pouvait pas la mettre manuellement en mode de confidentialité, mais après une récente mise à jour, vous pouvez définir automatiquement ce mode dès lors que la caméra détecte que vous êtes arrivé à la maison.

Canary prétend aussi qu’elle va devenir plus intelligente, plus vous l’utilisez. Le mécanisme d’apprentissage ici est une caractéristique phare — il suffit d’étiqueter un événement pour indiquer au système qui l’a déclenché. Finalement, l’idée est qu’elle va commencer à reconnaître ce qui se passe et ainsi détecter si oui ou non c’est pertinent pour vos problèmes de sécurité. En théorie, cela signifie moins de fausses détections.

Je ne nierais pas que la Canary fonctionne très bien comme une solution simple de caméra de sécurité à la maison, mais il y a quelques problématiques. Tout d’abord, il y a un délai de 10 secondes avec le flux vidéo. Si un retard est « logique », 10 secondes sont un peu trop à mon goût. Deuxièmement, il n’y a vraiment pas une fonction d’auto-armement, dès lors que je ne suis pas à la maison. Et enfin, il lui manque un écosystème qui est présent dans les modèles concurrents, qui lui permettraient de fonctionner de façon cohérente avec d’autres produits connectés de la maison — on ne peut pas lui dire d’allumer les lumières lorsqu’elle détecte une activité non souhaitée.

Canary : verdict

La Canary offre une excellente qualité de streaming vidéo, et une détection intelligente des objets en mouvement, reléguant au second plan la concurrence. Cependant, c’est à peu près la seule chose qui la rend supérieure à ses rivales. Du côté de son prix, la Canary est légèrement plus chère que la concurrence, puisque celle-ci est vendue au prix de 219 euros — 199 euros pour la Nest Cam par exemple.

La Canary existe également en noir
La Canary existe également en noir

Il faut encore qu’elle s’améliore pour être au même niveau que ses concurrentes, il est donc un peu plus difficile de la recommander. Oui, la qualité de la vidéo est sans doute meilleure que la plupart des autres modèles du marché, mais les petits manques et les détections intempestives pourraient vous alerter pour rien.

Avec quelques ajustements et réglages, elle pourrait néanmoins finir comme l’une des meilleures caméras du marché.

Noter cet article

Conception 8
Qualité du son 8
Qualité de l'image 7
Fonctionnalités 7
Connectivité 8.5
Prix 7

Résumé

7.6 Bon La caméra de sécurité Canary est vendue à un prix un peu élevé, 219 euros, mais elle dispose de capteurs de température et d'humidité qui manquent à la plupart de la concurrence.

Mots-clé : caméracanarydomotique
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.