Fermer
Objets connectés

Deux ans après, Samsung va réintroduire son Gear Fit 2

Il semble que Samsung est sur le point de revenir sur le secteur du bracelet connecté, en faisant quelque chose qui est la définition même de la folie. Selon les photos qui se sont retrouvées sur la toile, la marque sud-coréenne est sur le point de lancer son Gear Fit 2, le successeur du bracelet de même nom, Gear Fit, qui a surgi il y a deux ans.

Si le timing est curieux, la conception semble l’être encore plus. En effet, le Gear Fit 2 est fortement similaire à l’original, qui avait un écran Super AMOLED de 1,84 pouce, une conception « verticale » plutôt mince, et un bracelet en plastique.

Ces nouvelles photos émanent du célèbre @Evleaks, et relayées sur Venture Beat, suggérant que le Gear Fit 2 disposera d’une puce GPS pour surveiller les activités de remise en forme à l’extérieur. Deux petites encoches sur la face arrière du bracelet suggèrent que vous serez en mesure d’opter pour le bracelet de votre choix.

Deux ans après, Samsung va réintroduire son Gear Fit 2

Une mise à niveau mineure

Le premier Gear Fit a été libéré il y a plus de deux ans au Mobile World Congress 2014, il est donc temps de voir le retour de Samsung avec un autre bracelet connecté. La fuite a également apporté des détails sur les écouteurs sans fil Gear IconX qui, en plus de la musique, se dotent également d’une capacité de suivi d’activité.

Les écouteurs IconX sont contrôlés à l’aide du tactile, ce qui signifie que vous pouvez les exploiter pour la lecture de la musique — il y a 4 Go de stockage pour vos pistes, et ils seront résistants à l’eau et à la poussière.

Gardez à l’esprit que Samsung n’a pas confirmé si l’un de ces produits est réel, ou s’ils ne se retrouveront jamais sur le marché…

Mots-clé : Gear FitGear Fit 2Gear IconXSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.