Fermer
Mobile

Lenovo élimine progressivement la marque Motorola, mais garde le surnom “Moto”

« Motorola », un mot qui est synonyme de la naissance du téléphone cellulaire, ne sera plus utilisé pour les nommer. Lorsque Google a racheté Motorola Mobility il y a quelques années, l’entreprise a maintenu le nom de son smartphone, et une identité indépendante. Ensuite, Lenovo a acquis Motorola à Google, et il n’y a pas eu beaucoup de changement.

Mais cette année, Lenovo prévoit de progressivement supprimer le nom Motorola. Au moins, la partie « rola » de celui-ci. CNET a interviewé le COO de Motorola, Rick Osterloh, et ​​a indiqué que le nom « Moto » restera visible dans les futurs smartphones. Mais, ils vont être considérés comme des smartphones « Moto par Lenovo ».

Néanmoins, cela ne signifie pas que Lenovo met à la porte toute l’équipe derrière les récents succès tels que les Moto G ou Moto X. Au lieu de cela, Osterloh et son équipe vont effectivement prendre les rênes des smartphones de Lenovo.

Lenovo élimine progressivement la marque Motorola, mais garde le surnom Moto

Des changements esthétiques

Les changements esthétiques vont être palpables. Les futurs smartphones de Motorola vont toujours avoir le familier logo « M » de Motorola, mais disposeront également du logo bleu de Lenovo, « mis en évidence », selon Osterloh.

Lenovo est une société relativement nouvelle dans le secteur des smartphones, mais au cours des dernières années, la société a lancé une série de téléphones en Chine. Certains de ces dispositifs pourraient éventuellement venir sur d’autres marchés, tandis que les futurs smartphones Moto pourraient également être vendus en Chine. Néanmoins, si Lenovo est un nom extrêmement populaire sur le marché des PC, la firme n’a pas le même poids dans le marché du mobile, et devrait tout faire pour s’imposer.

Mots-clé : LenovomotoMotorola
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.