close
OS

Ubuntu vise la convergence de l’interface mobile et de bureau

Il y a 11 ans, la première version d’Ubuntu a été libérée : Ubuntu 4.10 Warty Warthog. Ce n’est que cette semaine qu’Ubuntu a sorti Ubuntu 15.10 Wily Werewolf, la toute dernière itération de son système d’exploitation de bureau.

Alors que pendant ces 11 dernières années l’OS a connu de nombreux changements, aujourd’hui, ce dernier n’est plus forcément dédié aux ordinateurs de bureau et portable. Durant les dernières années, Canonical a travaillé pour pousser Ubuntu sur les smartphones, et vous êtes même en mesure d’acheter un téléphone disposant d’Ubuntu Phone, ou l’installer sur certains smartphones ou tablettes vous-même.

Donc, quelle est la suite ? Prochainement, cela pourrait ne pas avoir d’importance si vous utilisez un smartphone ou un ordinateur de bureau, car Ubuntu offrira un support pour les mêmes applications sur les deux plateformes, bureau et mobile. Canonical a nommé ceci “convergence”, et l’idée est que non seulement les smartphones Ubuntu vont être en mesure d’exécuter des applications optimisées pour les appareils avec des écrans tactiles et plus petits, mais ils vont également être en mesure d’exécuter des applications de bureau à part entière.

Ubuntu vise la convergence du smartphone/bureau

Cela signifie que vous pouvez ouvrir LibreOffice ou GIMP sur votre smartphone. Mais, cela signifie aussi que vous pouvez brancher votre smartphone pour un écran externe, et brancher un clavier et une souris pour l’utiliser comme un ordinateur de bureau. Ça vous dit quelque chose ? Eh bien, c’est exactement la même promesse que Microsoft et sa fonctionnalité Continuum sur Windows 10, qui vous permet de brancher un écran externe et visualiser un environnement de bureau dessus. L’écran d’accueil de votre smartphone devient un menu de Démarrer, il y a une barre des tâches, et les applications comme Microsoft Office profitent de l’écran supplémentaire pour afficher des fenêtres de bureau.

Il faudra être patient !

Les développeurs d’Ubuntu ont travaillé sur convergence depuis un certain temps, et ont même essayé de mener une campagne de financement participatif pour un puissant smartphone qui serait livrée avec cette fonctionnalité. Malheureusement, cette campagne n’a pas réussi à atteindre ses objectifs. Malgré cet échec, convergence est encore une réelle volonté pour Canonical, et il devrait être disponible pour les utilisateurs de smartphones dans le futur dans peu de temps.

Application de bureau s'exécutant dans une interface utilisateur d'un Ubuntu Phone

En fait, certains développeurs ont déjà commencé à partager des photos d’applications de bureau s’exécutant dans une interface utilisateur d’un Ubuntu Phone.

Alors que Windows 10 Continuum a des limites puisque les applications Windows ne fonctionneront pas à moins qu’elles aient été converties en applications universelles, Ubuntu, quant à lui, souhaite faire tourner une “gamme complète d’applications de bureau” avec son service convergence. Cela dit, les développeurs auront encore besoin de puiser dans le SDK d’Ubuntu pour activer le support mobile des applications de bureau, et le support de bureau pour les applications mobiles. Autrement dit, il ne serait pas étonnant que convergence d’Ubuntu ressemble beaucoup à Continuum de Microsoft au lancement : toutes les applications n’offriront pas ce support.

Tags : Ubuntu
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.