close
Apple

Apple Music dépasse les 11 millions de membres, mais fait face à des défis

Apple Music peut être le plus récent service de streaming de musique sur le secteur, mais il a déjà en concurrence directe avec les géants, tels que Spotify. Eddy Cue, le vice-président sénior des services et logiciels internet d’Apple, a rapporté à USA Today que Apple Music a accumulé plus de 11 millions de membres depuis ses grands débuts. En outre, Cue précise qu’environ 2 millions d’entre eux sont des abonnés payants qui ont opté pour l’offre à 14.99 euros par mois, qui est l’offre “Abonnement familial”, permettant jusqu’à six personnes peuvent accéder à Apple Music de façon illimitée sur leurs appareils respectifs.

Apple est “ravi des chiffres enregistrés à ce jour”, a déclaré Cue, et elle a une bonne raison de l’être. En effet, il a fallu plus de six ans à Spotify pour atteindre sa barre la plus haute en juin dernier, avec 20 millions d’abonnés payants. En supposant qu’Apple arrive à convaincre la plupart des utilisateurs du service à passer à une offre payante – les utilisateurs qui n’ont pas encore adhéré au plan familial, ou qui sont sur une version d’essai de 3 mois qui se termine en octobre, la firme de Cupertino pourrait avoir une base d’utilisateurs qui est la moitié de celles de Spotify en quelques semaines seulement.

Cependant, tout n’a pas été un long fleuve tranquille pour Apple Music, a reconnu Cue. “Nous sommes conscients que certains utilisateurs ont eu une mauvaise expérience en rencontrant des problèmes, et nous détestons les décevoir, mais nous sortons des mises à jour aussi vites que nous pouvons, afin de répondre à ces problématiques”, a-t-il dit.

Apple Music dépasse les 11 millions de membres, mais fait face à des défis

Pas un long fleuve tranquille

Les problèmes sur des listes de lecture en double et des pistes mal étiquetées ne semblent pas avoir eu un impact sur l’élan d’Apple Music. Mais le début, bien qu’impressionnant, est loin d’être l’ambitieux objectif d’Apple de 100 millions d’utilisateurs prévus dans les prochaines années, qui permettrait à la firme d’être un moyen pour compenser la baisse des ventes sur iTunes. Il y a évidemment un certain potentiel, puisque les recettes des revenus des services d’abonnement de musique ont augmenté de 39% l’an dernier, pour atteindre 1.6 milliard de dollars.

Mais Apple fait face à une longue et sinueuse route. Spotify, dont l’offre gratuite financée par la publicité a 55 millions d’utilisateurs, a rapporté un taux de conversion de 25% en janvier dernier. Et pour les centaines de millions de personnes qui ne sont pas familiers avec la musique en streaming, le fait de devoir payer pour utiliser un tel service est aberrant. De plus, en juillet dernier, la FTC a commencé à recueillir des preuves pour déterminer si Apple avait abusé de sa position dans le marché de la musique entravant la concurrence. L’agence a depuis adressé des assignations aux services de streaming.

Mais, Apple semble avoir donné un coup de pied dans la ruche. Nul doute que Apple va continuer son travail marketing pour ce service.

Tags : Apple Music
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.