Fermer
Développement

Google ARC permet le portage des apps Android à Windows, Mac et Linux

Nous savons depuis un certain temps que Google a travaillé sur une méthode pour exécuter des applications Android au sein de Chrome OS – un projet qui est en cours, et dénommé ARC ou App Runtime for Chrome. D’ailleurs, je vous ai rapporté en fin de matinée que Google avait enfin ouvert la voie au portage d’une application Android à Chrome OS à quiconque.
Maintenant, les capacités de l’environnement sont configurées pour être élargies de manière significative, puisque les développeurs du programme ont reçu le feu vert pour exécuter leurs applications sur ARC.

De plus, Google a étendu la portée d’ARC à n’importe quel OS de bureau sur le marché, tant que ces derniers disposent du navigateur Chrome, selon une news publiée par Ars Technica. Cette fonctionnalité avait déjà été hackée dans une version antérieure, mais le support officiel suggère que le projet a un énorme potentiel.

Pour l’utilisateur, cela signifie que vous pourriez exécuter n’importe quelle application Android qui a été spécialement packagée sur votre ordinateur, que ce soit sur Windows, Mac ou Linux. Autrement dit, cela vous permettrait de disposer d’un grand nombre d’applications disponibles, et serait un énorme avantage pour les développeurs, qui peuvent fournir un moyen rapide et facile de porter leur contenu Android à un large éventail de dispositifs.

Google ARC permet le portage des apps Android à Windows, Mac et Linux

L’avenir du développement ?

Le plus grand changement de cette dernière mise à jour est le support aux services Google Play. Auparavant, de nombreuses applications ont été bloquées après avoir été packagées, puisqu’elles s’appuyaient sur des API que Google limitait. Désormais, beaucoup plus d’applications sont configurées pour être compatibles avec ARC.

ARC pourrait changer l’approche dans le développement, où une application pourrait facilement portée à un système d’exploitation, peu importe si celle était dédiée à un OS particulier. Quoi qu’il en soit, cela pourrait être un coup dur pour iOS, qui, comme prévu, est absent de la liste des systèmes d’exploitation soutenus par ARC.

Les développeurs peuvent prendre part à la preview d’ARC en téléchargeant l’application ARC Welder sur cette page.

Mots-clé : ARCGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.