close
Tests

MWC’15 : prise en main du Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G

À la mi-février, Wiko a introduit le Ridge 4G et le Ridge Fab 4G, deux nouveaux smartphones de milieu de gamme, qui, ont été mis en exergue lors du Mobile World Congress 2015 qui s’est tenu en début de mois. Évidemment, comme beaucoup de ses concurrents sur le marché, j’ai pu prendre en main les deux smartphones lors du salon catalan, et après les vidéos téléversées sur YouTube durant l’événement, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous les présenter en photos.

C’est donc l’objet de cet article, qui n’a pas vocation à fournir un test approfondi des smartphones, mais bien de vous livrer mes premières impressions sur ces nouveaux périphériques.

Déjà, et avant d’entrer dans les détails, sachez qu’il s’agit de deux modèles aux caractéristiques prometteuses. Voici une rapide prise en main vidéo de ces smartphones.

Wiko Ridge 4G : prise en main vidéo

Wiko Ridge Fab 4G : prise en main vidéo

Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G : conception

Lorsque vous prenez un nouveau smartphone en main, et plus particulièrement les modèles haut de gamme, le métal et le verre sont des composantes qui fournissent souvent une impression de solidité et d’excellente qualité. Les fabricants tels que Samsung a longtemps utilisé du plastique, lassant les consommateurs, et renvoyant une image d’un dispositif pas cher.

Wiko Ridge 4G : vue de face

Wiko Ridge Fab 4G : vue de face

Mais, ce plastique dans le marché des smartphones peut aussi être différent, et Wiko le montre avec le Ridge 4G et le Ridge Fab 4G. En effet, les deux modèles offrent une très bonne maniabilité grâce à une surface en grès à l’arrière et un châssis en aluminium. Autrement dit, ces deux modèles vendus respectivement 229.90 euros, et 249.99 euros pour le Fab, vont avoir l’air de smartphones premium une fois en main.

Wiko Ridge 4G : tranche latérale

Wiko Ridge Fab 4G : tranche latérale

Bien que son châssis en turquoise, gris, or ou orange est fait de métal, le plastique est de retour. Mais au lieu d’avoir un look très bas de gamme, c’est tout l’inverse qui se produit ici. La raison est principalement la finition de sa coque arrière. Wiko a floqué un plastique lisse sur le devant, et une couche de velours sur l’arrière lui donnant un look très premium, et que Wiko décrit comme “un toucher peau de pêche au rendu mat”. Quiconque a pris en main le OnePlus One, retrouvera cette sensation. Malheureusement, cette coque va rester de couleur grise, quelle que soit la couleur du modèle choisi. Une question reste ouverte et ne pourra être répondue qu’au fil du temps : conserve-t-il ce revêtement même après de longues périodes d’utilisation ?

Wiko Ridge 4G : coque arrière

Wiko Ridge Fab 4G : coque arrière

Toutefois, les Wiko Ridge 4G sont très agréables une fois en main. De plus, le faible poids de 125 grammes et son épaisseur de 7.5 millimètres contribuent à cet excellent avis sur l’aspect du smartphone. Le plus grand modèle est évidemment un peu plus lourd, puisqu’il pèse 30 grammes. Il est également un peu plus épais, avec une épaisseur de 8.6 mm.

Wiko Ridge 4G : en main

Wiko Ridge Fab 4G : en main

Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G : spécifications

Les deux modèles que j’ai pu prendre en main ont des spécifications très similaires, et ils se distinguent seulement dans la taille de l’écran, et de la batterie interne. Ainsi, si l’écran du Ridge 4G a une diagonale de 5 pouces avec une résolution de 1 280 x 720 pixels, le Ridge Fab 4G possède un écran de 5.5 pouces avec la même résolution.

Wiko Ridge 4G : écran de 5 pouces

Wiko Ridge Fab 4G : écran de 5.5 pouces

Wiko prouve de manière impressionnante que la résolution HD est suffisante pour un écran 5 pouces. Et puis, c’est clairement une excellente idée pour offrir une excellente autonomie au dispositif. Les angles de vision, les couleurs sont également très bons. Le contrôle automatique de la luminosité répond assez rapidement, et assombrit la luminosité presque à l’infini.

Sous le capot, vous allez retrouver un processeur quadricoeur de 64 bits, le Snapdragon 410, cadencé à 1.2 GHz, et couplé à 2 Go de mémoire vive. Il y a aussi un espace de stockage de 16 Go qui puisse être étendu jusqu’à 64 Go grâce à l’emplacement d’un port pour carte micro-SD.

Pour la connectivité, vous allez disposer d’une puce NFC, du Wi-fi et de la 4G LTE. Vous allez être en mesure d’utiliser deux cartes SIM utilisées simultanément.

En accord avec son grand écran, le Wilko Ridge Fab 4G offre une grosse batterie de 2 820 mAh, tandis que le Ridge 4G ne dispose qu’une batterie de 2 400 mAh. Pour connaître la durée exacte d’utilisation, il faudra un test plus approfondi.

Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G : caméras

La caméra principale des deux modèles dispose d’un capteur Sony de 13 mégapixels, qui offre une qualité d’image fantastique pour un modèle de milieu de gamme. En outre, vous allez disposer d’un Flash LED pour améliorer la luminosité en cas de faible luminosité.

Wiko Ridge 4G : caméra arrière

Wiko Ridge Fab 4G : caméra arrière

Bien que les conditions ne soient pas optimales sur le stand, les clichés ne manquent pas de dynamismes, de couleurs et de contrastes. Évidemment, on est loin des photos capturées sur les modèles haut de gamme, mais c’est déjà très bien pour les prix de ses smartphones.

Quant à la caméra frontale, le capteur de 5 mégapixels offre d’impressionnants selfies, même dans des conditions de faible luminosité.

Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G : logiciel

Wiko a pour habitude de lancer ses smartphones avec le système d’exploitation Android. Néanmoins, alors que Android 5.0 Lollipop est disponible depuis quelques mois les deux smartphones sont restés bloqués à Android 4.4.4 KitKat. De plus, vous allez retrouver une surcouche utilisateur qui pourrait en surprendre plus d’un, puisque vous n’allez pas retrouver le traditionnel tiroir d’applications d’Android.
À contrario, les nouvelles applications sont ajoutées sur l’écran d’accueil, et vous allez devoir naviguer entre les pages pour toutes les découvrir. C’est un concept similaire à l’interface utilisateur de Huawei, et évidemment à celle d’iOS d’Apple.

Wiko Ridge 4G : écran d'accueil

En plus de cela, des applications sont préinstallées et ne peuvent être enlevées. Cela comprend, entre autres choses, l’outil de nettoyage “Clean Master” et le clavier alternatif “TouchPal”. Le menu de réglages n’est pas sans rappeler celui de l’interface utilisateur Android pure. Sauf pour les icônes et les ajustements décrits précédemment, vous ne trouverez rien d’autre.

Autrement dit, on est très loin d’une surcouche utilisateur invasif.

Wiko Ridge 4G et Ridge Fab 4G : verdict

Avec ce Ridge 4G et ce Ridge Fab 4G, Wiko montre le chemin que l’on peut avoir un impressionnant smartphone 4G, et tout ça en déboursant 220 euros.

Wiko Ridge 4G et Wiko Ridge Fab 4G

Cette sensation du haut de gamme, est en particulier due à sa conception, et l’agréable sensation de sa coque arrière. De plus, du côté des spécifications, on va aussi être gâtées, avec 16 Go de mémoire extensible, un capteur photo de 13 mégapixels, un écran offrant une bonne résolution, et une batterie qui devrait nous permettre de tenir une journée.

Reste maintenant à prendre en main plus longuement ces deux smartphones pour avoir un avis plus précis.

Tags : MWC 2015Ridge 4GWiko
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.