Fermer
OS

Microsoft veut que Windows 10 soit disponible en juin

Microsoft veut disposer de Windows 10 dès le mois de juin. Comme le rapporte Neowin, la firme de Redmond a décidé d’avancer la date de libération de son futur système d’exploitation de bureau et mobile, en passant du traditionnel mois d’août au mois de juin. En effet, avec une libération au mois d’août, la firme n’aura pas de temps pour vendre des licences et des dispositifs pour la reprise de l’année scolaire.

Quand un OS arrive sur le marché en août, il ne donne pas assez de temps aux constructeurs d’équiper leurs périphériques pour qu’ils soient prêts à temps pour la période des achats scolaires. En général, ils n’arrivent pas avant le mois d’octobre.

Mais, même si le timing est bon pour une libération avant les vacances, il va très certainement manquer la période d’achats des consommateurs enclins à s’équiper d’un périphérique, rapporte Neowin. Ainsi, Microsoft pourrait voir son prochain OS prêt à être publié aux fabricants au mois de juin, mais ces derniers pourraient manquer de temps pour l’inclure dans leurs périphériques.

Quoi qu’il en soit, l’entreprise semble mettre les bouchées doubles avec son nouveau système d’exploitation, en publiant régulièrement de nouvelles versions réservées à sa communauté de testeurs – programme Windows Insider. Dans le même temps, la firme américaine travaille sur la création de Windows 10 pour les smartphones.

Microsoft veut que Windows 10 soit disponible en juin

Neowin dit que Microsoft sait qu’elle ne peut pas surfer sur la Surface Pro 3 pour toujours, et qu’elle devra inclure une puce Broadwell dans le dispositif dans un proche avenir pour rester compétitive. Donc la question que l’on se pose : pourquoi Microsoft lancerait une nouvelle Surface avec Windows 8.1 au lieu de Windows 10 ?
En revenant en 2014, Microsoft a publié la Surface Pro 3 au mois de juin, permettant au produit d’être parfaitement en phase pour les achats scolaires. Il est donc logique de supposer que l’entreprise fera de même cette année.

Microsoft va tenir sa prochaine conférence BUILD réservée aux développeurs à la fin du mois d’avril, ce qui devrait permettre de lever le voile sur certaines zones d’ombres pour l’OS.

Alors Microsoft a déposé la marque Windows 365, la société se tourne de plus en plus vers une version sur abonnement de son OS qui sera constamment mis à jour pour une petite redevance mensuelle. Bien que cette nouvelle méthode de facturation pour un OS repose sur l’impressionnante performance d’être complètement libre au début, Windows 10 reste encore très énigmatique.

Mots-clé : MicrosoftWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.