Fermer
Périphériques

Le Chromebook est plus populaire que l’iPad dans les écoles

Rappelez-vous quand l’iPad a promis d’inspirer une révolution dans l’éducation ? Cette annonce fait désormais partie de l’histoire d’Apple, puisque de nombreuses écoles ont trouvé que la tablette d’Apple n’était pas aussi utile qu’elles l’avaient espérée. Son prix, un clavier absent sans débourser davantage, et un système d’exploitation relativement strict et fermé, se sont avérés être des freins à son expansion, et ce malgré l’intuitivité innée des dispositifs.

Depuis quelques mois, les Chromebooks tentent de résoudre ces problématiques, et les enseignants ont pris note. Un nouveau rapport de l’IDC, et relayé par 9to5google, affirme que Google a vendu aux États-Unis près de 715 500 unités aux écoles, durant le troisième trimestre de cette année. Autrement dit, c’est 25% du marché de l’éducation, et un peu plus que les 702 000 iPads que Apple a vendu aux enseignants sur la même période.

En fait, il est logique pour les écoles d’opter pour des Chromebooks car ils sont moins chers – un prix débutant à 200 dollars, et sont livrés avec un clavier à part entière, approprié pour tous les travaux de bureautique. D’autre part, l’iPad Air coûte 379 dollars après le rabais appliqué au domaine de l’éducation, et les écoles ont souvent besoin de fournir aux étudiants un clavier, augmentant ainsi les coûts. En outre, les Chromebooks sont également plus faciles à gérer par rapport à un iPad.

HP Chromebook

Un iPad limité dans l’éducation

Rajani Singh, analyste chez IDC, mentionne : “les Chromebooks ont vraiment le vent en poupe. La croissance du Chromebook est une préoccupation majeure pour l’iPad d’Apple. Comme l’âge moyen de l’élève grandit, la nécessité d’un clavier devient très importante”.

Pour le côté positif, Apple offre toujours un vaste choix d’applications dans le domaine de l’éducation sur l’App Store afin de stimuler le processus d’apprentissage – il y a plus de 75 000 applications éducatives dans l’App Store. En outre, iTunes U d’Apple donne aux enseignants la possibilité de partager des conférences et de créer des cours personnalisés.

Bien que ce soit passionnant, ce n’est pas un coup d’État. Les Chromebooks ne sont pas produits par Google, mais par des constructeurs, de sorte que le géant de la recherche ne reçoit pas directement les recettes des ventes. Pourtant, l’éducation ciblée, cela permet à ce géant d’avoir un pied dans ce marché, qu’il peut utiliser pour promouvoir Chrome OS. Les élèves qui apprennent à utiliser le système d’exploitation seront plus à l’aise avec ce dernier quand ils auront besoin d’acheter un ordinateur pour leur usage personnel.

Les ordinateurs Windows commencent à être moins chers

Évidemment, la part de Google est inférieure à celle de Apple si les MacBooks sont ajoutés dans le calcul, et bien derrière les ordinateurs portables classiques sous Windows, qui sont de plus en plus abordables. Microsoft est également une menace pour Google avec l’inclusion d’un an de gratuité à Office 365 dans de nombreux périphériques peu coûteux comme la série Switch de Acer ou encore le HP Stream.

Il va être intéressant de voir si cette trajectoire continue. Bien que peu coûteux et capable de faire les choses de base, Chrome OS est loin derrière Windows en terme de fonctionnalités globales, et de compatibilité logicielle. Google a une chance de sérieusement menacer à la fois Apple et Microsoft, mais des mises à jour plus régulières sont nécessaires pour maintenir l’élan.

Et vous, avez-vous abandonné l’iPad pour le Chromebook dans vos salles de classe ?

Mots-clé : ChromebookiPad
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.