close
Domotique

Le thermostat Nest de Google devient une plaque tournante de la domotique

Nest fabrique des produits pour rendre votre maison plus connectée, notamment avec un thermostat qui apprend de votre comportement et ajuste automatiquement la température reliée à un détecteur de fumée.

Google a dépensé 3 milliards de dollars pour acquérir Nest en janvier dernier, ce qui suggère que la compagnie a vu un grand potentiel dans l’idée de commercialiser les produits pour une maison connectée. Maintenant Nest lance le programme de développement Works with Nest qui pourraient débloquer une partie de ce potentiel.

Nest est déjà en partenariat avec diverses entreprises, telles que Mercedes, Jawbone ou encore IFTTT pour offrir un thermostat qui n’a plus rien avoir avec ce que vous pouvez acquérir dans une traditionnelle boutique.

Nest lance le programme de développement Works with Nest

Par exemple, Nest est en mesure de détecter lorsque votre voiture s’approche de votre maison et ajuster la température en conséquence de sorte que vous vous sentirez à l’aise dès que vous passerez le palier de la porte d’entrée. Ou, si vous portez le traqueur d’activité de Jawbone, le UP24, il peut interagir avec Nest dès lors que vous êtes endormi afin d’ajuster la température du thermostat, et la changer à nouveau quand vous vous réveillez.

LIFX produit des ampoules LED compatibles Wi-fi, et la société dispose d’un logiciel qui permet de changer le coloris de vos lumières en rouge lorsque le Nest Protect détecte de la fumée, et ainsi faire en sorte que si vous n’entendez pas une alarme vous soyez tout de même alerté visuellement.

Nest Protect

Ce sont quelques-unes des premières applications et des appareils pouvant puiser dans l’API de Nest. Cet automne, vous serez en mesure d’utiliser Google Now afin de régler la température en parlant à votre téléphone. IFTTT vous permet de créer votre propre recette “if this, then that” afin d’envoyer un SMS lorsque de la fumée est détectée.

Les laboratoires Nest ont aussi dépensé plus d’un demi-milliard de dollars afin d’acquérir Dropcam, une société qui fabrique des caméras connectées pour assurer la sécurité de la maison, servir de moniteur de bébé, ou encore afin de garder un oeil sur vos animaux de compagnie quand vous êtes sur la route.

Tout compte fait, il est assez clair que Google est intéressé pour explorer les possibilités de la maison connectée.

Rappelez-vous quand Google était une entreprise de recherche ? Maintenant, Google dispose du système d’exploitation mobile le plus largement utilisé dans le monde, développe des voitures sans conducteur et des ordinateurs portables, et expérimente pour fournir des accès Internet via des ballons… Alors un secteur de plus ne va pas effrayer le géant de Mountain View.

Tags : GoogleNest
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.