close
Smartphones

Microsoft Surface Mini : un processeur ARM, et le support d’un stylet

Alors qu’il ne fait quasiment aucun doute que Microsoft prévoit de lancer sa Surface Mini comme étant la prochaine tablette de la gamme Surface, la firme de Redmond pourrait bien être tentée de faire des choix afin que celle-ci se démarque des autres petite tablettes Windows bon marché que l’on retrouve aujourd’hui sur le marché, et qui pourrait cannibaliser les ventes des tablettes sous Windows 8 et ayant un écran inférieur à 9 pouces.

Quoiqu’il en soit, si les diverses rumeurs s’avèrent réelles, il semble que la tablette de Microsoft sera propulsée par un processeur ARM, et embarquera Windows RT. Elle devrait également être livrée avec OneNote et un stylet numérique, permettant ainsi d’offrir le complet package pour la prise de notes.

Qu’il s’agisse de Neowin et de WindowsITPro, ces derniers rapportent que Microsoft va commercialiser un stylet “de haute qualité” pour la Surface Mini, et que celle-ci devrait intégrer une béquille.
Paul Thurrot suggère même que deux Surface Mini seront annoncées, un modèle vendu entre 199 et 249 dollars embarquant le processeur Tegra 4, et offrant un écran de 7 pouces avec une résolution de 1280 x 800 pixels ainsi que 32 Go de stockage interne, et une autre tablette, la Surface Mini Pro vendue 399 dollars, disposant d’un processeur Bay Trail, un écran de 8 pouces avec une résolution de 1920 x 1200 pixels.

Microsoft Surface Mini : un processeur ARM, et le support d'un stylet

Pour être complet, OneNote est gratuit pour tout le monde ces jours-ci, et Dell et Asus offre des stylets numériques pour leurs tablettes. Mais aucun de ces dispositifs a une puce ARM, puisqu’elles disposent toutes d’un processeur Intel Bay Trail, et exécutant la version complète de Windows, Windows 8.1.

Donc, effectivement la Surface Mini va se démarquer, mais reste à savoir si cela va se faire dans le bon sens. Lorsque Microsoft a commencé à travailler sur Windows RT, les puces ARM ont été en avance sur les puces Intel et AMD en ce qui concerne l’autonomie. Effectivement, si vous voulez une autonomie décente, sans pour autant devoir faire des compromis sur le poids de la machine, les puces ARM sont clairement la bonne chose.
Mais, Intel a fait un excellent travail pour rattraper son retard, et ses puces ont l’avantage de d’offrir une architecture x86, ce qui signifie que, en plus de nouvelles applications Windows disponibles depuis le Windows Store, vous pouvez exécuter des applications dites “classiques”, c’est-à-dire celles qui vont pouvoir s’exécuter sur un ordinateur de bureau Windows.

Bien sûr, la plupart de ces applications ne sont pas adaptées à un petit écran, il est donc peu probable que vous allez vouloir lancer un grand nombre d’applications conçues pour un système de bureau sur une petite tablette de Windows.

Pourtant, Microsoft a mis beaucoup de temps et d’argent dans le développement de Windows RT, il n’est donc pas surprenant que la société essaie de produire un autre dispositif équipé de l’OS, et ce dans l’espoir de lancer réellement sa plateforme. Si Microsoft ne lance pas de nouveaux appareils Windows RT, qui le fera ?

La tablette est prévue pour être annoncée le 20 mai prochain lors d’un évènement organisé par Microsoft, et commercialisée en juin de cette année.

Tags : MicrosoftSurface Mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.