Fermer
Mobile

Le PDG de BlackBerry mentionne que les rumeurs de smartphone doivent cesser

Le PDG de BlackBerry, John Chen, a décidé de prendre part à un sujet qui entoure aujourd’hui le secteur du mobile sur le blog de la société, en parlant des rumeurs, les appelant “au mieux une distraction, et au pire carrément trompeuses”. Il est tellement contrarié à l’idée que les plans secrets de BlackBerry soient libérés, qu’il promet de prendre des mesures contre ceux qui libéreront ces rumeurs.

Les fuites, rumeurs et spéculations sont devenues une partie quotidienne de la couverture des news de la part des médias high-tech, mais Chen souligne que ces dernières peuvent être dommageables pour les entreprises. “Une des choses les plus frustrantes pour nous, BlackBerry”, dit-il, “c’est quand un projet critique et confidentiel est rapporté aux médias avant même que nous soyons prêts à en parler”. Il ne s’agit pas seulement de gâcher la surprise pour les potentiels acheteurs, mais cela joue sur l’aspect commercial, que les rumeurs n’aident pas réellement indique Chen.

Chen ne fait pas que de s’apitoyer sur le sort de la société, mais décrit également qu’il a déjà une action en justice contre quelqu’un qui a volé et ensuite divulgué des renseignements sur un smartphone secret de BlackBerry. Apparemment, la personne en question se serait fait passer pour un employé du support d’un partenaire, afin d’obtenir l’accès à des réseaux sécurisés pour obtenir les détails.

Le PDG de BlackBerry mentionne que les rumeurs de smartphone doivent cesser

La nature de la fuite qui a incité le CEO à prendre la parole sur le blog n’est pas mentionnée, mais les dernières news dans le monde officieux de BlackBerry concerne la version 10.3 du système d’exploitation BlackBerry 10, qui pourrait mettre en vedette un tout nouveau design. Avant cela, il y avait une certaine couverture sur un prototype d’un smartphone.

Bien que personne ne contestera la position de Chen sur des informations de toute évidence obtenu criminellement, il est rare de voir une entreprise faire un tel tapage public sur les rumeurs aujourd’hui. En condamnant celles-ci, le fabricant se coupe totalement d’une couverture massive des produits, permettant ainsi de couvrir à large échelle l’arrivée d’un futur produit.
Chen avertit qu’en raison de la répression, nous verrons moins de fuites concernant les futurs plans de BlackBerry, ce qui suggère que ce sera une raison de plus pour ne pas parler de l’entreprise… Pas sûr que la firme canadienne soit gagnante sur ce point.

Mots-clé : Blackberryrumeurs
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.