close
OS

Dites adieu aux appareils double-boot, Android et Windows

Au début de l’année 2014, il semblait que les tablettes “double-boot”, c’est-à-dire des dispositifs disposant de deux système d’exploitation, et exécutant à la fois Android et Windows pourrait être la prochaine grande chose. Les constructeurs que sont Intel et AMD ont poussé l’approche du double OS, et Asus a dévoilé l’un des premiers appareils double-boot, une machine quadri-mode nommé la Transformer Book Duo qui pourrait fonctionner comme une tablette Windows ou Android … ou un ordinateur portable Windows ou Android.

Maintenant, il semble que des gens qui veulent un dispositif double-boot pourrait le faire eux-mêmes. Un certain nombre de rumeurs ont fait surface au cours du mois passé suggérant que ni Google ni Microsoft souhaitaient que les constructeurs de PC poussent de tels produits … et les deux géants de l’industrie logicielle pourraient exercer des pressions pour empêcher que cela se produise.

Pour ceux qui l’ignorent, un dispositif double-boot est la capacité pour un périphérique d’exécuter des applications Windows, comme Microsoft Office, tout en accédant aux millions d’apps touch-friendly et des jeux disponibles dans le Google Play Store.

Mais, tous les smartphones et les tablettes Android ne disposent pas du Play Store de Google. Alors que Google publie le code source pour le système d’exploitation Android, permettant à quiconque d’installer l’OS sur les smartphones, tablettes, ordinateurs portables, ou n’importe quoi d’autre, quelques-unes des parties les plus importantes de l’expérience Android ne se retrouvent pas dans ce code source ouvert. Cela inclut le Play Store, Google Maps, YouTube, Gmail et d’autres services de Google. Les constructeurs d’appareils doivent avoir l’approbation de Google pour inclure les applications et les services.
Pendant ce temps, Microsofta souhaité aider les constructeurs en offrant diverses incitations telles que la diminution du prix des licences Windows sous certaines conditions. Donc, si Microsoft ne veut pas que les dispositifs double-boot soient sur le marché, elle pourrait les inciter à n’installer l’OS à un prix bas seulement sur des périphériques n’embarquant que Windows … alors que Google pourrait quant à lui rendre moins utile les dispositifs en refusant de certifier ceux-ci afin qu’ils puissent utiliser les services traditionnels du géant de la recherche.

Aujourd’hui, le Wall Street Journal rapporte que non seulement les dispositifs qui avaient été en cours de développement comme l’Asus Transformer Book Duo sont menacés … et selon une note divulguée, Asus envisage même d’abandonner les dispositifs existant ayant un double-boot, comme l’ordinateur de bureau tout-en-un Transformer P1801.

Asus Transformer Book Duo

Est-ce que cela signifie que le matériel double-boot est mort ? Pas nécessairement. Une poignée d’entreprises, notamment Huawei ou Karbonn, auraient l’intention de lancer des smartphones avec un double-boot, et ce avec Android et Windows Phone … et là, Microsoft serait plutôt satisfait – sans doute parce que Microsoft n’a pas la part de marché dans l’univers du mobile comme elle l’a pour les ordinateurs de bureau.

Du côté de chez Canonical, on travaille également sur ​​un OS qui vous permet un double-boot Ubuntu et Android sur le même smartphone ou tablette. Enfin, il y a également beaucoup de gens qui utilisent Windows et Ubuntu ou d’autres distributions Linux sur des PC, et ce depuis des décennies…

Pour l’instant, si vous voulez mettre la main sur un ordinateur de bureau double-boot, comme l’Asus Transformer P1801, vous feriez mieux d’agir rapidement. Et si vous voulez mettre la main sur l’Asus Transformer Book Duo … c’est difficile.

Tags : AndroidASUSWindows
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.