Fermer
Tests

MWC’14 : prise en main du Huawei Ascend G6

Huawei a tenté d’imposer sa patte au CES avec l’excellent Ascend Mate 2 4G, un énorme smartphone que j’ai pu découvrir sur le salon, et pour lequel on peut dire que la concurrence chinoise arrive bien, et est même prête à s’imposer à l’international.

C’est donc à un peu plus d’un mois plus tard, au Mobile World Congress de Barcelone, et même juste un peu avant l’ouverture du salon, que nous avons appris que le Ascend P7, attendu par tous les amateurs de la technologie, ne serait pas fait ses débuts officiels à Barcelone. Au lieu de cela, nous avons eu en mains un appareil de milieu de gamme nommé le Ascend G6, qui est un Ascend P6 Mini en quelque sorte.

Reprenant presque le style du Ascend P6, il dispose d’un écran de 4,5 pouces avec une résolution de 960 x 540 pixels, un processeur quadricoeurs Snapdragon cadencé à 1,2 GHz, et une caméra arrière de 8 mégapixels. L’appareil photo de 5 mégapixels sur la façade avant permettre de réjouir tous les selfies. Malheureusement, l’inclusion du système d’exploitation Android 4.2 Jelly Bean n’est pas vraiment une bonne nouvelle.

Huawei Ascend G6

Il est disponible en deux versions, l’un avec le support de la connectivité 4G LTE, et l’autre sans, en plus d’une large gamme de coloris. Son poids plume de 140 grammes, et son épaisseur très mince, 7,5 mm, n’est pas sans rappeler son grand frère, que Huawei a vanté comme étant le smartphone le plus fin du monde. Cependant, par rapport au LG G2 Mini, qui a un cahier des charges très similaire, il est un peu plus grand, et ce malgré que le G2 Mini a un écran plus grand – 4,7 pouces pour le G2 Mini. Il s’avère que la différence des boutons incrustés à l’arrière du smartphone de LG lui permettent de gagner de l’espace pour rester petit.

Emotion UI

Huawei a installé sa surcouche Emotion UI sur le dessus d’Android. Elle arrive avec différents thèmes et d’autres options pour vous aider à personnaliser l’apparence de votre smartphone.

La conception de l’Ascend G6 est très jolie, et va s’avérer être un bon choix pour un modèle de milieu de gamme. Malheureusement, comme la plupart des autres téléphones Huawei, il va falloir attendre avant de le voir débarquer sur notre territoire, mais c’est un autre exemple de la façon dont Huawei a toujours amélioré sa qualité de construction, sa conception et ses fonctionnalités au cours des derniers mois.

Mots-clé : Ascend G6Ascend P6HuaweiMWC 2014
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.