close
Périphériques

Les Chromebooks de Google commencent à pointer le bout de leur nez

Alors que Microsoft semblait s’inquiéter de la montée en puissance des Chromebooks de Google en proposant notamment une vague de publicités sur les défauts d’un tel ordinateur, il semblerait que Microsoft avait raison de s’inquiéter à propos du projet de Google.

Selon les derniers chiffres de NPD relayées par OMG!Chrome!, les ventes des Chromebooks représentaient 21% de toutes les ventes d’ordinateurs portables et près de 10% de toutes les ventes d’ordinateurs en 2013 aux États-Unis. C’est complètement dément surtout si l’on considère leur arrivée rapide dans le secteur. Étant donné que Apple n’a qu’une infime part de marché sur le marché des ordinateurs, c’est vraiment Windows qui est menacé.

Il y a quelques années, les Chromebooks auraient été la risée des ordinateurs. Ils sont bien moins performants que les ordinateurs portables que l’on peut trouver sur le marché, et la seule chose que l’on peut faire avec, est surfer sur le web. Personne n’aurait vraiment envie de jeter son dévolu sur un tel ordinateur, en dépit de leur faible prix. Les premières ventes ont été plus que décevantes, et même quelques partenaires de Google n’ont pas vraiment adhéré à cette cause. L’ensemble du projet semblait voué à l’échec dès le départ.

Mais de toute façon, Google a continué à travailler sur son projet, et au cours des deux dernières années, a fait en sorte que les Chromebooks soient pertinents, afin qu’ils fassent réellement faire une importante brèche dans le marché de l’ordinateur portable. Et pas seulement dans le domaine professionnel. Amazon vient de mentionner que deux de ses trois ordinateurs portables les plus vendus durant les fêtes de fin d’année étaient des Chromebooks.
Et puis, depuis son lancement il est dit que les Chromebooks allaient plutôt bien dans les écoles. Cependant, au cours de l’année écoulée, quelque chose a changé. Google a créé un écosystème plus diversifié de partenaires qui comprend désormais la quasi-totalité des principaux fabricants d’ordinateurs portables, tels que Lenovo, HP, Toshiba et Acer.

Les Chromebooks de Google commencent à pointer le bout de leur nez

De plus, avec son Chromebook Pixel commercialisé 1300 dollars, Google a même conçu son propre Chromebook haut de gamme. Cependant, même si le Pixel n’a pas été rendu disponible pour tous – malgré le fait que j’aurais aimé l’avoir – celui-ci était la preuve que le géant de la recherche était prêt à tout pour pousser ses ordinateurs.

Au cours de la dernière année, ChromeOS a également franchi un cap et ressemble plus à un “véritable” système d’exploitation, dans le sens où aujourd’hui se dernier se fond complètement comme étant un OS d’ordinateur de bureau et pas seulement un navigateur Web.

Alors, pensez-vous qu’avec les nouveaux Chromebooks qui sortent régulièrement, et les avancées sur ChromeOS, que Microsoft a de quoi être inquiet ?

Tags : Chromebook
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.