Fermer
DéveloppementLangages

Google publie le SDK 1.0 de Dart, et marque son alternative à JavaScript

À la conférence Devoxx en Belgique, Google a lancé la version 1.0 de son SDK dédiée à son langage Dart, un outil multi-navigateur et open source, dans le but de structurer les applications Web. Vous pouvez télécharger la première version stable de Dart dès maintenant depuis dartlang.org.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Dart est un langage de programmation Web open source que Google tente de pousser aux développeurs. Le but ultime de Dart est de remplacer JavaScript, et bien évidemment ce n’est pas exactement quelque chose qui peut arriver du jour au lendemain.
En attendant, Google semble se contenter d’offrir une meilleure performance, d’une mise à l’échelle pour les grands projets, et davantage de fonctionnalités liées à la sécurité, et construit lentement son alternative pour faciliter la gestion d’une application évolutive pour les développeurs.

En juin dernier, Google avait lancé la première version bêta de son SDK, qui selon les dires à l’époque du géant de la recherche permettait de développer beaucoup plus rapidement, et faire du code plus concis que ce qu’offre le JavaScript, et de facto de faciliter le déploiement du code pour les développeurs.

Google publie le SDK 1.0 de Dart, et marque son alternative à JavaScript

Google considère la version 1.0 comme la marque de la transition de Dart, et est donc prêt pour entrer production pour les développeurs Web. Dart a été dévoilé il y a maintenant plus de deux ans – en octobre 2011 – et semble donc enfin prêt pour franchir un palier.

Depuis ses balbutiements, l’entreprise a travaillé avec des adopteurs précoces afin de laisser mûrir le projet et développer sa communauté. En fait, le Dart SDK propose également un gestionnaire de paquets, avec plus de 500 packages écrits non pas par Google, mais par des développeurs tiers.

En plus du langage de programmation en soit, Dart SDK 1.0 dispose d’outils et de bibliothèques de base pour aider à rendre les tâches de développement “plus simple, plus rapide et plus évolutive”, selon Google. On y trouve aussi l’éditeur de Dart, Dart Editor, un environnement de développement conçu pour les développeurs afin de gérer le code, grâce à des fonctionnalités telles que la complétion de code, la refactorisation, le saut à la définition, un débogueur, des conseils, des avertissements, et ainsi de suite – tout ce que l’on peut avoir aujourd’hui sur nos IDE. Comme pour le déploiement, le traducteur dart2js permet au code de Dart de fonctionner dans les navigateurs modernes.

Voici une petite vidéo présentant le Dart Editor :

Selon Google, vous devriez apprendre Dart car :

  • Ce n’est pas le “meilleur”, mais tous les langages ont leurs forces et leurs faiblesses
  • Il est amusant d’apprendre de nouveaux langages, le bilinguisme est bon pour votre cerveau et votre carrière
  • Dart est un nouveau langage important pour les applications Web structurées
  • Vous ne pouvez pas vraiment évaluer un langage sans l’avoir utiliser au moins une fois

D’autres fabricants de navigateurs n’ont pas montré beaucoup d’intérêt à travailler avec Google pour intégrer Dart dans leurs navigateurs (Mozilla, par exemple, parie sur Rust, JavaScript et asm.js pour l’amélioration des performances). Même Google n’a pas encore intégré Dart dans Chrome, mais vu que le langage évolu, c’est probablement juste une question de temps avant que le premier Chrome construit avec la machine virtuelle Dart arrive.

Maintenant que l’entreprise est prête pour la production, Dart SDK n’est plus en bêta mais réellement en phase de production.

Développeurs, démarrez vos moteurs.

Mots-clé : DartDart EditorGoogleJavaScriptSDK
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.