Fermer
ActualitésJeux

GTA V : cheat sheet des cheat codes pour tricher dans Grand Theft Auto 5

GTA 5 ne serait pas un jeu GTA sans cheat codes pour vous permettre de provoquer la destruction complète de Los Santos. Alors que le mode en ligne – GTA Online – est dorénavant disponible, celui-ci est malheureusement inaccessible pour beaucoup, du fait de surexploitation des serveurs. Du coup, il vous faut retourner sur le mode solo, qui est peut-être déjà terminé pour beaucoup d’entre vous… Mais alors que faire ?

La solution va donc être de se défouler et tout casser à Los Santos ! Pour cela rien de mieux qu’une liste des cheats codes que vous pouvez appliquer dans le jeu pour le plaisir. Vous devez utiliser votre manette pour tricher – oui oui c’est bien le terme adapté 😉 – comme vous avez l’habitude de faire dans les précédents titres de GTA. Les commandes directionnelles peuvent être saisies par le D-Pad.

Voici donc une liste complète que vous pouvez imprimer rapidement et ainsi la coller sur votre table, ou encore l’imprimer en A0 pour y penser continuellement ! Tout ce que vous avez besoin à savoir pour acquérir un avion et des voitures, relever ou abaisser le niveau d’alerte, courir plus vite, etc … est récapituler ici, et ce pour les deux versions actuelles de Grand Theft Auto V – PlayStation 3 et Xbox 360 :

GTA V : cheat sheet des cheat codes pour tricher dans Grand Theft Auto 5

Une fois que vous entrez l’un des codes ci-dessus avec succès, vous aurez alors la confirmation. Gardez tout de même à l’esprit que l’utilisation d’un cheat code à pour conséquence de désactiver les réalisations et trophées pour toute la durée de votre mission. Et puis pour ceux qui ne sont pas à l’aide avec la langue de Shakespeare, rendez-vous ici !

Éclatez-vous bien !

Mots-clé : cheat codesGrand Theft Auto VGTA 5GTA VPlayStation 3Xbox 360
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.