Fermer
Tests

Test du Samsung Galaxy Mega 6.3 : un smartphone à l’extrême limite de la tablette

La réaction lorsque vous montrer le Samsung Galaxy Mega 6.3 à quelqu’un est généralement comique. Comme vous le savez certainement, ce n’est pas vraiment un livre, mais bien un massif smartphone. D’ailleurs, comme tous les écrans de 6,3 pouces dans les mains. Certaines personnes ne savent même pas que c’est un smartphone jusqu’à ce que vous indiquez qu’il a un microphone, et que vous leurs montrez à quoi il ressemble une fois que vous l’apposez à votre oreille.

Mais, le Mega n’est pas pour ces personnes. Le Mega est pour les gens qui ne sont pas constamment agrippés à un smartphone pour passer des appels, mais qui veulent avoir accès à une connexion Internet, ou encore être constamment sur leurs e-mails. Comme les geeks technophiles, j’aime cette idée, et tout simplement parce que les appels sont quelque chose que j’évite autant que possible, préférant communiquer en utilisant les médias électroniques et sociaux.

C’est ici que le grand écran et la monstrueuse batterie des Mega prennent tout son sens, et c’est à ces personnes, et peut-être quelques autres, que Samsung vise cette phablette – oui le terme est clairement bien adapté. Mais ça marche, et si quelqu’un allait l’acheter ?

Samsung Galaxy Mega 6.3 : le célèbre “Unboxing”

Samsung Galaxy Mega 6.3 : caractéristiques

Voici les caractéristiques du Galaxy Mega 6.3 :

  • Dimensions : 168 x 88 x 8 mm
  • Poids : 199 g
  • Système d’exploitation : Android 4.2
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 400 – 1.7 GHz
  • Mémoire : 1.5 Go
  • Stockage : 8 Go d’espace de stockage (avec un port micro SD)
  • Écran : 6.3 pouces offrant une résolution de 1280 x 720 pixels
  • Caméra : 8 mégapixels
  • Caméra frontale : 1.9 mégapixels
  • Connectivité : 4G (LTE), NFC, Bluetooth 4.0, Wi-Fi 802.11 b/g/n
  • Batterie : 3200 mAh

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

Samsung Galaxy Mega 6.3 : conception et design

Une fois que vous êtes sûr que la taille du Mega correspond à vos attentes, il n’y a pas grand-chose à craindre. Il peut parfaitement être rangé dans notre poche de jeans, à moins que vous portiez des slims….

Voici le Galaxy Mega

Mais, la taille du Mega est également un peu problématique lorsque vous l’utilisez comme un téléphone. Alors que l’on se moquait des consommateurs qui disposaient d’un Galaxy Note, et que ce dernier était bien trop imposant pour passer des appels, mais alors que dire du Mega qui est encore plus extrême ? Bien qu’il fonctionne comme un téléphone, les petits dispositifs sont simplement plus facile à utiliser en une seule main, ce qui suggère que si vous êtes un dévoreur du Web, mais également amateur des appels, il vous faudra opter par soit l’achat d’un smartphone plus petit en sus, soit passer par un accessoire couplé à votre Mega, comme la toute dernière smartwatch de Samsung, la Galaxy Gear – malheureusement pas encore compatible avec ce dernier – soit passer par une oreille Bluetooth.

Le Mega a un très chouette design

En ce qui concerne la qualité de sa conception, celle-ci est plutôt bonne. C’est du solide. Même si c’est un appareil moins cher que le Note 3, il est tout de même doté d’une conception bien finie. Il utilise la célèbre coque arrière mince en plastique, traditionnel sur la famille de Galaxy, que vous arrachez pour accéder à la batterie, et aux ports pour insérer la micro SIM et la micro SD pour augmenter la taille de stockage du smartphone.

Bord chromé et coque plastique avec un joli effet

De plus, vous allez disposer des traditionnels boutons permettant de gérer le volume sur la gauche et un bouton on/off sur la droite. Les boutons “Home”, “Menu” et “Retour” sont à leur place habituelle sur les dispositifs Android, c’est-à-dire en bas de la façade avant. C’est quelque chose de très familier à quiconque a déjà utilisé un tout récent smartphone Samsung. Ce qui est une bonne chose.

Vue de dessous du Galaxy Mega
Vue de côté gauche du Galaxy Mega
Vue de dessus du Galaxy Mega
Vue de côté droit du Galaxy Mega

Bien que certains peuvent être déçus de voir arriver le dispositif avec une coque en plastique, c’est une habitude que l’on a pris avec le temps, qui semble changer avec le Galaxy Note 3 qui arrive avec une coque en faux cuir, et peut-être même abandonnée dans le futur puisque l’on parle d’une coque métallique pour les futurs smartphones de la firme sud-coréenne.

Une fois la coque plastique retirée il est possible d'enlever la batterie et ajouter une carte micro SD

Samsung Galaxy Mega 6.3 : sur le terrain

Avec tous les commentaires “il est tellement énorme” que nous avons entendu des gens au sujet du Mega, je n’ai quasiment entendu personne dire : “et bien, c’est bien pour les gens qui n’ont pas une vue parfaite”. Mais, en fait, il y a quelques bons points à noter au sujet de l’accessibilité de ce téléphone.

Un Galaxy Mega dans une poche

En raison d’une résolution d’écran assez modeste de seulement 1280 x 720 pixels, la phablette dispose d’une police de taille décente, et rien ne semble trop petit pour être lu. Ces avantages sont bien sûr adaptées au système d’exploitation, mais la taille de l’écran conséquente permet également de disposer d’une expérience de navigation Web réellement formidable.

Samsung Galaxy Mega 6.3 : appareil photo et écran

Le Galaxy Mega arrive avec un appareil photo à l’arrière de 8 mégapixels, ce qui est plutôt correct, mais sans plus. Difficile de le comparer à l’heure actuelle avec le Note 3 que j’ai pu avoir dans mes mains quelques heures, le rendu avait l’air d’être nettement supérieur, mais celui du Mega suffira pour un besoin “ponctuel”. En effet, les rendus correspondent à la plupart des scénarios et ne seront pas trop altérés.

Capteur de 8 mégapixels
Cliché 1 pris avec le Mega
Cliché 2 pris avec le Mega

L’écran est une agréable surprise aussi. Il dispose d’une bonne reproduction des couleurs, et le manque de résolution sur un tel écran n’a pas réellement un impact sur l’utilisation que j’ai faite du smartphone. En fait, c’est plutôt bien d’avoir des écrans LCD sur les téléphones – et non des écrans OLED – car ils ont tendance à être plus subtils et ont des couleurs plus fidèles.

L'écran est vraiment d'une excellente qualité

Pour la vidéo, le rendu du Mega est plutôt décent par rapport à la concurrence. Il plafonne à 720p, mais je ne pense pas que le manque de 1080p sera un énorme problème, d’autant plus que la résolution de l’écran correspond avec la capture. La lecture sur l’écran plus grand signifie que l’utilisation du Mega permet de regarder à peu près tout – TV, YouTube, et ainsi de suite. Un vrai bonheur !

Sur la façade avant, une caméra frontale de 1.9 mégapixels qui ne va pas faire de miracle mais va faire ce qu’on lui demande pour les appels vidéos, ou encore les conversations vidéos sur Skype et les Hangouts.

Samsung Galaxy Mega 6.3 : caractéristiques et performances

Le Galaxy Mega 6.3 arrive avec un processeur Qualcomm Snapdragon 400, un double-cœurs cadencé à 1,7 GHz, couplé à 1.5 Go de mémoire vive et de 8 Go de mémoire interne. Fort heureusement pour ce genre de dispositif, il existe un port pour intégrer une carte micro SD, permettant d’augmenter la taille de stockage jusqu’à 64 Go.

Pour l’écran, comme mentionné précédemment, le Mega arrive avec un écran SuperClear LCD HD de 6,3 pouces offrant une résolution de 1280 x 720 pixels, ainsi que d’une caméra frontale de 1.9 mégapixels, et un capteur de 8 mégapixels sur la coque arrière. Sous la coque, on retrouve une monstrueuse batterie de 3200 mAh, que vous pouvez retirer si besoin et ainsi changer si vous avez une batterie de secours.

Toute la connectivité que vous êtes en droit d’attendre d’un tel smartphone, y compris le NFC, le Wi-Fi, une puce GPS et ainsi de suite … Si vous cherchez un smartphone qui prend en charge la connectivité 4G, le Mega pourrait bien être le modèle idéal pour vous. Encore faut-il prendre le bon modèle. En effet, il existe deux versions : le modèle n’offrant pas la 4G/LTE est le GT-i9200, alors que le modèle GT-i9205, prend bien en charge la 4G. C’est ce même modèle que j’ai testé, qui a offert une connectivité digne de ce que l’on peut attendre d’un appareil surfant sur les derniers réseaux.

Benchmark AnTuTu
Spécifications du Mega

Côté benchmark, j’ai passé le dispositif à AnTuTu Benchmark. Sur ce dernier, la phablette a obtenu le score de 18845 points, le plaçant derrière le Samsung Galaxy S4 ou encore le Galaxy Note 2, mais surtout loin derrière le Xperia Z Ultra. Personnellement j’ai trouvé la navigation de l’interface fluide.

Samsung Galaxy Mega 6.3 : Mega versus Note 3

Et bien, si vous comparez un smartphone géant à l’autre un peu moins géant mais qui est également placé dans la gamme des phablettes, le Note 3, vous allez voir qu’il n’y a pas vraiment photo. En fait, le Note est un dispositif complètement différent avec des aspirations différentes.
Déjà, il y en a un qui est bien plus cher que l’autre. La raison en est que le processeur est bien plus rapide, qu’il arrive avec un stylet, et offre une meilleure capacité de stockage et plus de mémoire vive. Autrement dit, les phablettes ne sont pas destinées à être utilisées par le même public.

Le Note est conçu pour les personnes qui utilisent leur téléphone au centre de tout ce qu’ils font. Le Mega quant à lui est idéal pour tous ceux qui ont besoin de fixer le smartphone toute la journée ce qui va s’avérer très appréciable, alors que le Note est un véritable concentré de puissance, ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser pour plein de choses sans qu’il ne soit contraignant à l’usage.

HTC One, Galaxy Mega et Nexus 7

Pour moi, l’absence de stylet est un peu un problème, mais je pourrais vivre sans ce dernier. Chacun ses goûts. Je suis davantage préoccupé par la mémoire interne du Mega, qui une fois que l’on prend en compte le système d’exploitation et les autres petites choses, celle est amenuisée à 4 Go… J’ai déjà mentionné à diverses reprises lors de mes tests que la mémoire était aujourd’hui un point important à prendre en compte. Oui, le Mega dispose d’un port pour une carte micro SD mais celui-ci ne résout pas tout.

Pour conclure, les deux phablettes sont assez différentes, venant ainsi combler tous les consommateurs, ce qui semble être une volonté de la part de Samsung, la firme n’hésitant pas à multiplier son nombre de dispositifs avec des spécifications et des prix pouvant combler tout le monde.

Samsung Galaxy Mega 6.3 : autonomie de la batterie

Alors là, respect Samsung parce qu’en général je suis plutôt un tueur de batterie, mais là avec le Mega j’ai réussi à tenir deux jours complets avec une seule charge. C’est impressionnant, et cela a même été le cas lorsque j’ai utilisé fréquemment la phablette pendant ces deux jours. Vraiment excellent travail !

La batterie est le point très positif du Mega

Fait intéressant, la batterie est identique à celle du Note 3, mais avec les spécifications de ce dernier je ne suis pas certains qu’il arrive à tenir la charge plus d’une journée avec une utilisation “normale”. Ceci est révélateur d’Android également de tous les gadgets qui arrivent avec le smartphone, sans jamais révéler qui ils sont. Une réinitialisation matérielle résout généralement ce problème, au moins temporairement.

Samsung Galaxy Mega 6.3 : verdict

Si vous savez que vous voulez un gros téléphone, il est logique d’apporter votre attention au Mega, mais sachez qu’il a quelques inconvénients. S’il peut parfaitement rentrer dans une poche de jeans, c’est vraiment juste, et c’est plutôt inconfortable à transporter. Mais l’écran fait pour cette taille et l’autonomie de la batterie sont deux caractéristiques réellement impressionnantes. Il devient alors fantastique pour la navigation web et les jeux comme, et offre un look très sympa.

En revanche, certains consommateurs pourraient être frustrés par le manque d’espace de stockage interne. Seulement 8 Go sont embarqués au sein du mobile, et malheureusement 4 Go sont exploitables dès le départ. Quelques jeux, et l’espace est comblé, et avec les modifications apportées au sein de Android, sachez que vous ne pouvez pas exécuter des applications depuis la carte micro SD, ce qui suggère que vous aurez réellement des problèmes sur ce point.

La taille est probablement un problème pour la plupart des utilisateurs « normaux ». Si pour un homme les poches peuvent être adaptées à ce genre de dispositif, ça l’est beaucoup moins pour les femmes… Mais qui sait, la mode des poches larges pourrait arriver dans les semaines à venir, et ainsi nous pourrions tous avoir des géantes poches kangourou cousues à l’avant de nos vêtements pour transporter des choses, comme le Galaxy Mega !

Quoi qu’il en soit, aussi intéressant que le Mega puisse être, il ne convaincra pas tout le monde. Cependant, il est dur de blâmer le smartphone juste parce qu’il est grand, puisque dans ce domaine c’est l’un des meilleurs. Reste qu’avec le Galaxy Note 3 récemment dévoilé, et plus lointain le Xperia Z Ultra de Sony, le Mega a aujourd’hui de la concurrence … Arrivera-t-il à combler les consommateurs ? Telle est la question…

Pensez-vous qu’un smartphone de cette taille à sa place dans votre poche, ou encore sur votre joue ?

Mots-clé : Galaxy MegaGalaxy Mega 6.3phabletteSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.