Fermer
DéveloppementOutils - Conseils

Microsoft lance BrowserSwarm pour aider les développeurs Web à tester leurs frameworks JS

Microsoft a lancé aujourd’hui BrowserSwarm, un outil open source qui va vous permettre de tester les frameworks et les bibliothèques JavaScript à travers les dispositifs et les navigateurs. L’objectif ici, indique Microsoft, est d’aider les développeurs à “construire de grands et interopérables frameworks”.

Parmi les meilleurs frameworks, l’entreprise relève, et à juste titre, qui sont le fondement du Web moderne. Cependant, aujourd’hui les tester est difficile, et c’est quelque chose que beaucoup de développeurs n’ont pas toujours les ressources pour le faire.

BrowserSwarm, que Microsoft a développé, permet de tester facilement les frameworks et les bibliothèques. Microsoft n’a pas construit BrowserSwarm seul, puisque la firme avait de l’aide de l’équipe open source de appendTo et de Sauce Labs. Cela ne devrait donc pas être une surprise que BrowserSwarm se connecte directement au code du repository de votre équipe sur GitHub, mais qu’il utilise également le cloud de Sauce Labs pour exécuter automatiquement des tests unitaires à l’aide QUnit.

Tout ce qu’un développeur a à faire, est de pointer vers le repository GitHub et le système utilise alors le populaire framework de test unitaire JavaScript QUnit, ainsi que la plateforme de test sur le cloud de Sauce Labs.

Microsoft lance BrowserSwarm pour aider les développeurs Web à tester leurs frameworks JS

Même si vous n’écrivez pas vos propres frameworks et bibliothèques, BrowserSwarm vous permet de voir les résultats des tests pour beaucoup des plus populaires, comme Prototype, Backbone.js et jQuery pour ne citer qu’eux, afin de s’assurer que vos applications n’auront aucun problème à travers une grande variété de navigateurs. Pour les développeurs qui téléchargent leur propre code, BrowserSwarm crée automatique un résumé pour tous les navigateurs populaires de la réussite ou non de validité, ainsi que des rapports très détaillés.

Microsoft estime BrowserSwarm sera très utile pour les petit gars :

Most top JavaScript frameworks like jQuery, dojo, prototype and Modernizr – used by over 70% of the top traffic websites worldwide – have enough resources to perform testing regularly. But what if you’re a startup building a new framework? Testing is probably the last (but necessary) thing you want to do. We want to alleviate the time spent testing frameworks (and the sites they service) so that developers have more time to innovate on the Web.

Étant donné qu’il s’agit d’un projet open source, Microsoft demande à la communauté de les aider à améliorer les résultats en téléchargeant leurs propres projets et en réalisant vos propres tests. La firme est également à la recherche de développeurs qui sont intéressés à relier BrowserSwarm à d’autres repositories en plus sur GitHub.

Pourtant, cette histoire ne fait que commencer. Depuis BrowserSwarm est open source, Microsoft demande à la communauté pour l’aider à le cultiver en ajoutant plus de places pour le code de stockage (en plus de GitHub), plus de projets, plus de cadres de tests unitaires, et plus de cas de test.

Mots-clé : BrowserSwarmGitHubJavaScriptMicrosoftQUnit
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.