Fermer
MobileSmartphones

Upgrade, répare et modifie ton smartphone peu à peu avec Phonebloks

Ce qui est plus important pour vous dans un smartphone, c’est son design ou l’évolutivité ? Si vous avez choisi le dernier, alors vous allez probablement être intéressé par un nouveau concept de téléphone nommé Phonebloks. C’est un système modulaire intelligent, constitué de blocs, séparés et interchangeables, qui sont facilement mis à niveau ou remplacés dès s’ils se cassent. Vous pouvez concevoir votre téléphone avec les composants que vous aimez, ou omettre ceux que vous n’aimez pas, et vous n’avez qu’à emboiter très facilement ces derniers un à un. Une idée géniale, non ?

De l’apparence, les bases derrières les Phonebloks sont solides. L’entreprise veut s’appuyer sur quelque chose qui en ce moment est très en vogue le DIY : “Do it yourself (DIY) est une appellation, dont une traduction littérale en français serait ‘Faites-le vous-même’, ‘Faites-le par vous-même’ ou ‘Fais-le toi-même'”. Ainsi, les Phonebloks feront appels à tous les bricoleurs !
Les consommateurs pourront acheter des smartphones pré-construits ou assembler leur propre dispositif, bloc par bloc, en utilisant des composants trouvés dans le “Block-Store”
. De là, les grands et petits fabricants de matériel auront la chance de vous vendre des composants allant du processeur au stockage interne, en passant par les caméras et les haut-parleurs. Il est semblable à une boutique d’applications, App Store, et pas seulement à cause du choix pour les consommateurs, mais parce que n’importe qui sera capable de commercialiser des blocs. La plateforme est entièrement open source.

Prêt à assembler votre Phonebloks ?
Vous pourrez acheter vos blocs sur le Block-Store

Un téléphone Phonebloks est basé autour d’un seul panneau perforé. Pour ajouter des composants, vous devez les installer, tel un puzzle. L’écran est également modulaire et facilement remplaçable. Une fois que tous vos composants sont en place, il suffira de les verrouiller à l’aide de deux vis. Certains ont fait remarquer que ce type de construction est susceptible de signifier qu’un téléphone va facilement s’éparpiller en cas de chute. Cela peut ou peut ne pas être vrai, mais si vous mettez une coque sur ce dernier, vous n’aurez probablement pas de problème.
En fait, c’est le type parfait de téléphone pour les personnes disposant d’un faible revenu ou dans des pays émergents demandant qu’à disposer d’un matériel décent à petit prix. L’idée que les smartphones ne devraient durer qu’un an ou deux avant de les remplacer parce qu’ils sont obsolètes ou que ceux-ci sont devenus trop ringards par rapport à la concurrence, est aujourd’hui du passé avec ce Phonebloks.
La plupart du temps, les composants obsolètes ou cassés peuvent être remplacés et le téléphone lui-même fonctionne encore très bien. Mais avec une chance de pouvoir améliorer le processeur, ou ajouter plus de mémoire vive, et même disposer d’une plus grosse batterie pour l’autonomie de votre dispositif actuel est une excellente nouvelle. Avec Phonebloks, vous pouvez faire exactement cela.

À l’heure actuelle, Phonebloks est encore au stade de concept. C’est tellement un concept que l’inventeur n’a même pas encore demandé de l’argent, mais voulait juste attirer votre attention. Je suis certain que dans peu de temps celui-ci démarrera une campagne de crowdfunding, faisant clairement un tabac sur les réseaux sociaux, à tel point que le téléphone va prouver qu’il y a un grand intérêt derrière ce lumineux projet.
Le coup de tonnerre est prévu pour arriver le 29 octobre. Le site Web et la vidéo YouTube restent superflus sur les prochaines étapes. Vont-ils essayer une campagne Kickstarter ? Apporter l’idée à un fabricant existe ? Tenter de lever des fonds ?

Peu importe comment il se développe, ça ne me dérangerait pas d’essayer de construire mon propre téléphone. Et vous ?

Mots-clé : blocsconceptPhonebloks
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.