Fermer
MobileSmartphones

Tour d’horizon entourant le Moto X de Motorola, une future révolution ?

Arrivé par une campagne publicitaire plutôt inhabituelle et à la suite de l’acquisition de Motorola par Google, le prochain Moto X a été quelque peu dévoilé au fur et à mesure des semaines depuis le mois de mai. Alors que nous approchons rapidement de la date de l’annonce du smartphone, c’est maintenant le bon moment pour résumer ce que nous savons à propos du dispositif.

Quand ?

Motorola a confirmé en fin de semaine dernière qu’un événement dédié au Moto X se tiendra le 1er août à New York.

Présentation du Moto X le 1er août à New York

Quoi ?

Selon Motorola, le Moto X sera le “premier smartphone conçu, fabriqué et assemblé aux États-Unis”. Motorola a clairement fait savoir que le dispositif sera personnalisable, l’appelant “le premier smartphone que vous pouvez concevoir vous-même”.

Quant à ce que les utilisateurs vont réellement être en mesure de “concevoir”, il a été mentionné que les futurs acheteurs choisiront parmi une gamme de couleurs qu’il s’agisse de la façade avant, et la coque, et également avoir la possibilité de le graver.

Les capteurs joueront également un rôle important dans le smartphone, dont le PDG de Motorola, Dennis Woodside, a révélé : le Moto X sera “contextually aware”, traduit littéralement par “consciente du contexte”, mais qu’en est-il réellement ? Selon Woodside, il disposera donc d’un bon nombre de capteurs afin d’être plus intelligents que les téléphones d’aujourd’hui. En tout cas, cela semble l’idée qui trotte dans la tête du duo Motorola/Google. Ainsi, il va savoir ce que vous faites avec lui et lui permettre de se configurer automatiquement pour votre prochaine action. Parmi les exemples fournis, il va savoir quand il est dans votre poche, quand vous êtes au volant de votre véhicule ou à pied. Allumés en permanence, les capteurs utiliseraient peu d’énergie et c’est cela qui ferait toute la différence avec les concurrents.

À noter que les commandes vocales ont également reçu quelques rumeurs, permettant au Moto X d’être totalement guidable à la voix et reposant sur la technologie Google Now :

Les commandes vocales permettront de contrôler le dispositif

Look

Ce weekend, deux images du pré-supposé Moto X ont été dévoilées par notre célèbre leakeur @evleaks prétendant qu’il s’agit des images de presse du dispositif :

Image de presse du Moto X en noir
Image de presse du Moto X en blanc

Les utilisateurs seront en mesure de choisir parmi une variété de coloris pour la coque :

Les coques arriveraient dans divers coloris

Spécifications

Également partagées par evleaks, les spécifications entourant le Moto X sont les suivantes :

  • Processeur double-cœurs MSM8960 Pro cadencé à 1.7 GHz
  • Écran de 720p
  • 2 Go de RAM, 16 Go de stockage interne
  • Caméra 10 mégapixels, et 2 mégapixels en frontale
  • Android 4.2.2

The Verge affirme quant-à que le smartphone dispose d’un écran de 4,5 pouces, un processeur double-cœurs Snapdragon MSM8960T cadencé à 1.7 GHz, et une coque arrière amovible en Kevlar.

Disponibilité

Selon le Wall Street Journal, le Moto X sera disponible chez tous les grands opérateurs aux États-Unis. Bien qu’aucune date de lancement ne soit à l’heure actuelle bien définie, Dennis Woodside a déclaré que le dispositif va être lancé avant la fin du mois d’octobre.

Malheureusement, on ne sait pas si le dispositif sera commercialisé à l’international, et plus particulièrement en Europe.

Avec autant de rumeurs, il est difficile d’avoir le vrai du faux. La date de l’annonce, la personnalisation et les capteurs nous arrivent tous de Motorola. En revanche, d’autres détails, tels que les spécifications et l’apparence du Moto X, sont loin d’être confirmées.

Étant donné que le Moto X sera en concurrence avec le dernier né d’Apple et les dispositifs Samsung, quel sera son principal argument de vente – hormis sa construction sur le territoire Américain ?

Mots-clé : GoogleMoto XMotorolarumeurs
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.