Fermer
AppsMobile

BitTorrent lance Sync en bêta, pour du versioning et de la synchronisation, et une app Android

BitTorrent a annoncé aujourd’hui la version bêta de son outil de synchronisation de fichiers, Sync, et les prémices d’une application Android. Vous pouvez télécharger la dernière version dès maintenant pour Windows, Mac et Linux sur au labs.bittorrent.com ainsi que la version Android sur le Google Play Store.

Le plus gros ajout dans la version bêta est la capacité d’archive pour récupérer les versions précédentes des fichiers synchronisés. Appelé SyncArchive, la fonctionnalité est tout simplement l’arrivée de gestion de versions, plus communément nommé versioning, dans le monde du BitTorrent. L’outil inclut maintenant un dossier dans lequel vous pouvez voir (et rechercher) toutes les versions antérieures de vos fichiers.

L’application Android nécessite Froyo (Android version 2.2) ou supérieure et vous permet de synchroniser des dossiers avec vos ordinateurs, envoyer des fichiers à d’autres appareils mobiles ayant BitTorrent Sync d’installé, ainsi que de sauvegarder des photos et des vidéos. La société affirme qu’une version iOS devrait suivre « prochainement » mais sans donner davantage de détails.

BitTorrent lance une application Android pour synchroniser vos fichiers

Alors que cette version pourrait être nouvelle pour certains, d’autres ont peut-être déjà tenté l’aventure avec la version alpha, qui a été publiée le 23 avril dernier. Celle-ci a, selon la firme, reçu près 8 pétaoctets de données synchronisées à l’aide de l’outil jusqu’à présent, ce qui est croyez-moi gigantesque !

Comment l’outil est-il devenu populaire si rapidement ? Tout simplement car les utilisateurs peuvent synchroniser un nombre illimité de fichiers de n’importe quelle taille entre leurs appareils, tout en cryptant leur transfert et à la vitesse maximale prise en charge par leur réseau, car ils ne sont pas limités par un service de cloud.

Puisque Sync est basé sur le protocole BitTorrent, il n’y a pas de serveurs tiers impliqués lors de la synchronisation de vos fichiers, accélérant ainsi considérablement le processus puisque tout est stocké uniquement sur vos périphériques, contrôlés et gérés uniquement par vous.

Vous pourriez vous demander comment BitTorrent dispose donc des informations sur le nombre de fichiers qui transitent par Sync, si ces derniers sont censés être si personnels ? La société affirme que, bien qu’elle dispose de statistiques générales sur l’application, elle n’a aucun accès à vos informations : le client rapporte les données d’utilisation en anonyme afin de vérifier s’il n’y a pas une nouvelle version de disponible.

Néanmoins, puisque l’on est jamais trop prudent, sachez que chaque fois que vous partagez quelque chose sur Internet, n’oubliez pas que ce n’est jamais complètement privé. Pourtant, Sync est un outil très prometteur, et nous pourrions en entendre davantage parlé dans les mois qui viennent, et ce notamment à la suite de tous les problèmes de sécurités que l’on entend aujourd’hui.

Avez-vous migré vers Sync ? Qu’en pensez-vous ? Un premier retour d’expérience sur ce dernier ?

Mots-clé : AndroidBitTorrentSyncSyncArchive
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.