Fermer
ActualitésNavigateurs Web

Infographie : L’histoire des navigateurs Web, où en est-on ?

En regardant la course des navigateurs actuels, il est difficile de se rappeler de l’époque où Netscape avait plus de 86% de la part de marché. Une fois que Microsoft a commencé à intégrer Internet Explorer dans Windows, la société a sans surprise dominé le marché pendant plusieurs années. Au mois d’août dernier je vous présentais une infographie sur les navigateurs d’hier à aujourd’hui. Celle-ci nous présentait la naissance des plus grands navigateurs.

L’histoire

Aujourd’hui je vais vous proposer une nouvelle infographie sur l’histoire des navigateurs Web. Cette dernière est complémentaire et illustre la popularité des différents navigateurs de 1994 à nos jours.

Depuis le premier navigateur Web, WorldWideWeb, créé et présenté par Tim Berners-Lee, nous avons vu de nombreuses versions se succéder. Certains ont été de courte durée alors que d’autres ont connu bon nombre de versions, élevant ainsi la barre des performances des navigateurs. Firefox est un projet qui a été créé par des programmeurs fatigués d’Internet Explorer avec tous ces spams, virus ainsi que les diverses questions de sécurité pour lesquelles ils luttaient. Avant que Microsoft ait décidé de revoir son navigateur à partir de la base, il était tout à fait une contrainte de l’utiliser et un calvaire pour les développeurs Web. Firefox est rapidement devenu un point focal pour les pirates et la sécurité posant à nouveau un problème. Il a également eu sa part de fuites de mémoire qui l’a rendu lent et léthargique après avoir été utilisé pendant de longues années.

Cependant, il y a bien sûr de nombreux navigateurs sur le marché et Tech King a décidé de créer une histoire chronologique des navigateurs les plus populaires. Avec les données et informations recueillies auprès de plusieurs sources, Tech King a réussi à les rassembler pour créer une infographie qui contient non seulement le type de navigateur, le numéro de version et le moment où ils ont été mis en ligne, mais aussi leurs popularités au fil du temps.

Cette infographie est vraiment intéressante, car on peut connaître le moment où les gens ont de nouveau adopté le navigateur qu’ils utilisaient couramment après que les bugs aient été pris en charge et les correctifs appliqués aux différents navigateurs. Certains de ces navigateurs semblent avoir peu d’influence sur le marché dans la mesure où les utilisateurs se jettent sur des navigateurs connus et fiables. L’épaisseur des traits indique la popularité des navigateurs dont la comparaison s’est faite sur des milliers d’internautes.

En tant que passionné, j’aime beaucoup les statistiques de ce genre. Elles indiquent clairement comment nous sommes venus à l’Internet depuis son existence.

Infographie : L'histoire des navigateurs Web, où en est-on ?

Où en est-on aujourd’hui ?

Aujourd’hui quatre grands leaders s’affirment en terme de popularité auprès des utilisateurs : Internet Explorer, navigateur Web développé par Microsoft, son concurrent depuis 2004 Firefox, navigateur Web gratuit développé et distribué par la Mozilla Foundation, Safari développé par Apple et enfin le petit dernier sorti en 2008, Chrome, produit par Google.
Il est clair que ces quatre navigateurs se battent dans différents domaines : rapidité du moteur JavaScript, respect des standards avec notamment HTML5.

Au cours des dernières années, la technologie du navigateur a parcouru un long chemin, permettant une montée en puissance d’applications Web riches ressemblant de plus en plus aux applications de bureau. L’innovation de Javascript a permis une multitude de nouvelles fonctionnalités interactives, et maintenant l’arrivée de CSS3 et HTML5 donnent un effet plus standardisé au Web. Ces derniers mois, trois des principaux développeurs de navigateurs ont déployé de nouvelles versions, chacune avec des mises à jour majeures qui devraient nous rapprocher à un site Web unique basé sur des normes. Voici quelques notes rapides sur chaque navigateur :

  • Chrome 10 : Chrome est rapidement devenu un navigateur de choix pour beaucoup dans les communautés et le développement technologique, la version 10 s’améliorant dans tous les domaines. Une amélioration du moteur de rendu Javascript, permet a Google Chrome d’être encore plus rapide qu’il ne l’a été. Selon Google, le moteur de rendu a amélioré de 66% les performances JavaScript.
  • Firefox 4 : Firefox a généralement été à l’avant des normes CSS3 et HTML5, mais cette version apporte encore plus de support pour les attributs, y compris le soutien pour des transitions CSS3 et une multitude de fonctionnalités HTML5 comme le drag & drop et la gestion des fichiers. Firefox 4 offre une accélération matérielle complète, ce qui signifie que le navigateur peut accéder à la transformation et la puissance de rendu du matériel de votre machine permettant d’accélérer les sites Web et les applications, ce qui est particulièrement important lors de la conception de sites Web pour les appareils mobiles.
  • IE9 : L’accélération matérielle complète est également disponible sur IE9, et c’est quelque chose dont Microsoft s’est vanté pendant un certain temps. Il va être intéressant de voir son efficacité et le comparer avec les autres navigateurs. Enfin, IE commence à adopter les normes, notamment en ce qui concerne le CSS et les éléments HTML. IE9 semble être le résultat d’un travail acharné pour faire d’Internet Explorer, un navigateur plus ciblé de la colère de nombreux développeurs.

Quel navigateur utilisez-vous ? Avez-vous utilisé une de ces nouvelles versions ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Mots-clé : Chrome 10Firefox 4histoireie9infographienavigateur web
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.