Fermer
AppsMobile

Lancez Google Glass sur votre smartphone Android

Il y a eu beaucoup de buzz sur la toile à propos des Google Glass, certains ont été positifs, certains ont été négatifs (en particulier autour des questions liées à la confidentialité), mais le plus gros problème est que les gens ordinaires, comme vous et moi, ne peuvent pas essayer Google Glass et ainsi vérifier ce que tout le monde dit, puisqu’il y a seulement un nombre limité de dispositifs sur le marché. En libérant les lunettes connectées pour un prix de 1 500 dollars, outre le fait d’avoir les liquidités nécessaires à l’achat de ce dispositif, il convient également de souligner que le programme est seulement sur ​​invitation. Mais alors, que faire ?

La réponse est bien sûr de lancer Google Glass sur votre téléphone ou tablette Android. Ok, à moins de voir revivre l’expérience de la toute première Google Glass en scotchant avec du ruban adhésif le dispositif sur une paire de lunette, vous pourrez simplement disposer de l’interface dédiée aux Google Glass, et ainsi tester ce que vous allez pouvoir faire avec les lunettes du futur.

Grâce aux efforts de Zhuowei Zhang, il est désormais possible d’installer différentes parties du logiciel Google Glass sur votre dispositif Android via des fichiers .apk, rapporte Korben. Un APK est un format de fichier pour une application standard sur Android, semblable à un .exe sur Windows.
Pour installer le fichier vous devez vérifier que votre appareil est susceptible d’accepter l’installation de fichiers .apk autres que depuis le Google Play. Pour ce faire, aller dans les paramètres de votre dispositif, puis dans la section “Sécurité” et assurez-vous que l’option “Sources inconnues” soit cochée. Cela permettra l’installation d’applications à partir de sources autre que le Play Store.

Autorisation des 'Sources inconnues' depuis Android

Une fois cette étape réalisée, rendez-vous sur GitHub et téléchargez et installez glasshome-modded.apk. Cela vous offrira l’écran d’accueil de base des Google Glass. Une fois que vous démarrez l’application nommée “Home Glass”, vous verrez apparaître l’écran d’accueil “standard” des Glass et l’horloge que les utilisateurs des lunettes voient en temps-réel projeté sur leurs yeux. Dites “OK Glass” pour accéder au menu. Il suffit de parler à votre téléphone ou votre tablette pour essayer autres choses.

Glass Home va se comporter tel un lanceur d'applications
Lancez des commandes vocales comme sur Google Glass

La prochaine chose à faire consiste à installer les modules dédiés à la caméra, aux hangouts et l’accès à la cartographie. Cela devrait permettre à l’application d’accueil de Glass d’interagir avec l’appareil, démarrer des Hangouts ou encore accéder à Google Maps.

Dans mes tests, j’ai pu dire des choses au hasard à Glass et les résultats ont été soit affichés dans le cas d’images ou lu dans le cas d’une réponse n’étant pas une image. J’ai également été en mesure de prendre une photo, mais malheureusement rien ne peux être fais avec cette dernière une fois capturée. Malheureusement j’ai eu quelques difficultés à vouloir utiliser la navigation, ou encore passer des appels, et ce puisque je n’ai pas un compte officiel pour ajouter des contacts à mes Google Glass fictives.

Bien que cela ne va pas être une expérience totalement complète des Google Glass, ce package complet vous donnera une idée de ce que les Glass peuvent faire. Il ouvre également davantage de possibilités pour ce que Google pourrait ajouter à l’interface classique Android. Encore une fois, c’est vraiment limité, à moins que vous décidiez d’attacher votre téléphone à votre tête…

Alors qu’en pensez-vous ? Est-ce une expérience qui vous satisferait ? Avez-vous scotché le dispositif sur vos lunettes ? Si oui, je veux la photo en commentaires de l’article !

Mots-clé : AndroidAPKGlassGoogle Glass
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.