fermer
IA

Sam Altman redevient PDG d’OpenAI, et Microsoft s’assure un siège au conseil d’administration

Sam Altman redevient PDG d'OpenAI, et Microsoft s'assure un siège au conseil d'administration

Dans une récente annonce de l’entreprise, Sam Altman est officiellement redevenu le PDG d’OpenAI. Sa confiance dans l’avenir de l’organisation est évidente dans le mémo qu’il a adressé aux employés.

Sam Altman a officiellement repris le rôle de PDG d’OpenAI, finalisant ainsi un accord qui avait été annoncé juste avant Thanksgiving. L’entreprise a récemment annoncé que Microsoft avait également obtenu un siège d’observateur sans droit de vote au sein du conseil d’administration de l’organisation à but non lucratif qui supervise l’OpenAI.

La confiance d’Altman dans l’avenir de l’organisation est évidente dans son mémo partagé avec les employés, comme le rapporte The Verge. Il a exprimé son enthousiasme et sa gratitude pour leur travail acharné dans une situation incertaine et sans précédent.

Altman estime que la résilience et l’esprit affichés par l’équipe distinguent OpenAI au sein de l’industrie, ce qui favorise l’optimisme quant à la probabilité de réussite de leur mission.

Après le départ de trois des quatre membres du conseil d’administration responsables de la révocation soudaine de Altman, le nouveau conseil d’administration de l’OpenAI est composé du président Bret Taylor, de Larry Summers et d’Adam D’Angelo, qui sont les seuls survivants de l’ancien conseil d’administration.

Assurer un siège d’observateur sans droit de vote

La décision d’OpenAI d’inclure Microsoft en tant qu’« observateur sans droit de vote » au sein du conseil d’administration signifie un niveau accru de transparence pour le géant de la technologie dans le fonctionnement interne de l’entreprise.

Toutefois, cet arrangement n’accorde pas à Microsoft un droit de vote officiel pour les décisions importantes. En particulier, Microsoft détient une participation substantielle de 49 % dans l’entité à but lucratif contrôlée par le conseil d’administration de l’organisation à but non lucratif, mais n’avait jusqu’à présent aucun droit de regard direct sur les délibérations de ce conseil.

Selon Axios, ce manque de visibilité a entraîné une surprise considérable lorsque Sam Altman a été démis de ses fonctions, mettant ainsi en péril un partenariat crucial dans l’industrie technologique.

Dans sa communication aux employés, Altman n’a exprimé aucune animosité à l’égard d’Ilya Sutskever, cofondateur et scientifique en chef d’OpenAI, qui avait initialement participé au coup d’État du conseil d’administration, mais qui a changé d’avis après que la majorité des employés de l’entreprise ont menacé de démissionner si Altman ne revenait pas à son poste.

Bien qu’Ilya ne fasse plus partie du conseil d’administration, Altman a souligné son intention de maintenir une relation de travail collaborative, explorant actuellement la manière dont il peut continuer à contribuer à OpenAI.

Aucun client perdu en route

L’assurance donnée par Altman aux employés que l’entreprise n’a pas perdu un seul client les incite à redoubler d’efforts et de dévouement dans leur travail.

Dans un récent message adressé à la communauté OpenAI, Bret Taylor, président du conseil d’administration de OpenAI, a exprimé sa gratitude pour les efforts collectifs de la communauté, en particulier des employés, qui ont permis de relever les récents défis.

Le message exprimait la joie de retrouver Sam, Mira et Greg à la tête de l’organisation. Le Conseil d’administration se concentre principalement sur le renforcement de la gouvernance d’entreprise d’OpenAI, avec des plans pour former un Conseil diversifié et qualifié, y compris un observateur sans droit de vote de Microsoft.

Reconnaissant l’importance croissante de OpenAI, le message souligne le rôle central qu’elle joue dans les discussions sur l’avenir de l’IA dans divers secteurs. Le conseil d’administration s’engage à écouter la communauté et à apprendre d’elle, reconnaissant son rôle crucial pour relever les défis et contribuer au succès d’OpenAI.

Tags : MicrosoftOpenAISam Altman
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.