fermer
IA

Les appareils photo Sony combattent l’IA avec des actes de naissance pour les images

Les appareils photo Sony combattent l'IA avec des actes de naissance pour les images

Des applications comme Midjourney vous permettent de créer des œuvres d’art à l’aide de l’IA, mais certains utilisent même l’IA pour manipuler leurs photos prises avec un appareil photo réel. C’est à vous de décider si cela est acceptable ou non. Cependant, Sony est conscient des dangers que cela représente et souhaite lutter contre la présence croissante de photos d’IA. Sony veut s’assurer qu’il existe toujours une distinction entre les photos réelles et les photos générées (ou manipulées) par l’IA.

Pour ce faire, Sony s’est associé à l’Associated Press (AP), une agence de presse américaine à but non lucratif, ainsi qu’à Camera Bits, une société de logiciels à l’origine de Photo Mechanic. Ensemble, ils ont confirmé qu’une « deuxième série de tests » avait été réalisée pour la technologie d’authentification intégrée à l’appareil photo de Sony.

Cette technologie d’authenticité à l’intérieur de l’appareil photo consiste à apposer une signature numérique sur l’image afin de créer un « certificat de naissance pour les images ». Ainsi, la vérification d’une photo devient un processus très simple. Sony décrit sa nouvelle technologie comme « une couche de sécurité supplémentaire » et vise à aider les agences de presse « dans leur lutte contre les images falsifiées ».

« Les images falsifiées et manipulées sont une préoccupation majeure pour les organismes de presse. Non seulement elles contribuent à la désinformation, mais en fin de compte, elles sapent la confiance du public dans les images factuelles et précises », explique David Ake, directeur de la photographie à l’AP.

En outre, Sony a collaboré avec Camera Bits pour permettre l’édition de ces photos en conservant la signature numérique. Le logiciel Photo Mechanic mentionné est en fait un outil largement utilisé dans l’industrie de la photographie. Même après l’édition de toutes les métadonnées de la photo, la signature numérique sera préservée. Ainsi, malgré les modifications, les organismes de presse devraient être en mesure de vérifier facilement l’authenticité d’une image. C’est une grande victoire pour le photojournalisme !

Une mise à jour en 2024

Neal Manowitz, président de Sony, s’inquiète de plus en plus de l’impact des « images modifiées ou manipulées dans le journalisme ». Il semble que ces problèmes seront résolus avec succès, grâce à la nouvelle fonction de sécurité ajoutée par Sony à ses appareils photo. Les photos créées par l’IA existeront, quoi qu’il arrive. Mais lorsqu’il s’agit d’événements de la vie réelle, en particulier d’événements sensibles, un authentique photojournalisme humain est nécessaire.

Trois appareils photo de Sony : Alpha 9 III, Alpha 1 et Alpha 7 S III, recevront tous des mises à jour de micrologiciel au printemps 2024 qui permettront d’activer ces technologies d’authentification.

Que pensez-vous de ce nouvel ajout de Sony, qui contribue à lutter contre les préoccupations croissantes liées aux photos manipulées par l’IA ?

Tags : Associated PressSony
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.