close
OS

Apple compte sur iOS 18 et l’IA générative pour vendre sa gamme d’iPhone 16

Apple compte sur iOS 18 et l'IA générative pour vendre sa gamme d'iPhone 16

En début de mois, nous avons entendu des informations selon lesquelles Apple aurait interrompu le développement d’iOS 18, d’iPadOS 18 et de ses autres systèmes d’exploitation, tels que macOS et watchOS, afin d’exterminer certains bugs et de nettoyer les versions avant de passer à la suite.

Aujourd’hui, Mark Gurman, de Bloomberg, a fait état des machinations en coulisses liées à la décision d’Apple dans sa lettre d’information hebdomadaire Power On. Selon Gurman, avec iOS 18, de grands changements sont attendus et pourraient être nécessaires pour aider à vendre la gamme iPhone 16 l’année prochaine.

En effet, Apple prévoit d’apporter de nouvelles capacités d’intelligence artificielle à l’iPhone dans iOS 18, afin d’essayer de tenir tête à Google. En outre, Gurman affirme qu’il n’y aura pas de changements majeurs sur l’iPhone l’année prochaine, bien que les précédentes rumeurs prévoient que les écrans de l’iPhone 16 Pro et de l’iPhone 16 Pro Max augmenteront d’environ 0,2 pouce pour atteindre respectivement 6,3 pouces et 6,9 pouces.

Selon le journaliste de Bloomberg, iOS 18 doit être plus impressionnant que d’habitude pour convaincre les consommateurs d’acheter l’un des modèles d’iPhone 2024.

Le rapport de Gurman indique que la décision d’interrompre le développement et d’éliminer les bugs des prochaines versions du système d’exploitation a été prise par Craig Federighi, le responsable de l’ingénierie logicielle d’Apple. Il a pris cette décision après avoir constaté que la qualité du logiciel à ce stade n’était pas au rendez-vous. Apple venait de terminer les premières versions internes d’iOS 18 et de macOS 15 et avait déjà fini d’ajouter les plus grandes nouvelles fonctionnalités du logiciel, connues chez Apple sous le nom de M1 pour first milestone (premier jalon).

Des versions « ambitieuses et convaincantes »

Au lieu de commencer le M2, ce qui aurait normalement dû se produire immédiatement, Apple a pris une semaine de « pause » pour exterminer les bugs. Il y a 4 étapes pour chaque système d’exploitation et chacune dure environ 6 semaines. Quatre de ces semaines sont consacrées à l’ajout de fonctionnalités, tandis que l’extermination des bugs occupe les 2 semaines restantes de chaque étape. Apple a consacré une semaine supplémentaire au débogage du logiciel. Les 4 étapes sont achevées avant qu’Apple ne présente le nouveau logiciel lors de la conférence WWDC en juin.

Le retard d’une semaine dans le développement ne devrait pas obliger Apple à modifier la date de sortie d’iOS 18 et des autres systèmes d’exploitation. Ce qui est encore plus intéressant pour les utilisateurs d’iPhone et d’iPad, c’est la possibilité que les versions 2024 présentent des changements de conception, de nouvelles fonctionnalités et des améliorations en matière de sécurité et de performances. Selon Gurman, la direction de Cupertino qualifie les prochaines versions « d’ambitieuses et convaincantes ».

Tags : AppleiOS 18iPadOS 18iPhone 16
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.