Fermer
Mobile

Facebook va t-il – enfin – dévoiler son Facebook Phone le 4 avril prochain ?

Mark Zuckerberg a fait un excellent travail, notamment grâce à son équipe de relations publiques, qui n’a pas manqué de raviver les rumeurs du Facebook Phone à tel point que dans les médias l’information a sucité de nombreuses interrogations. Mais voilà, Facebook a envoyé des invitations à une conférence de presse le 4 avril prochain “Venez voir notre nouvelle maison sur Android”. Selon les dernières spéculations on peut s’attendre à voir un OS Android peaufiné au goût de Facebook sur un dispositif HTC.

En regardant les récentes acquisitions et les dernières fonctionnalités apportées à Facebook, celles-ci nous laissaient entendre que le géant social allait devenir un élément incontournable sur mobile : Poke, Facebook Messenger, et l’acquisition Instagram ont tous été des signes annonciateurs de cette volonté d’aller sur le mobile. Cette annonce a venir a probablement quelque chose à voir avec le fait que Facebook pousse son application Web à l’oubli et force les employés de la firme à accéder à Facebook via leurs dispositifs mobiles pour se concentrer sur ses produits mobiles. L’avenir dépend de Facebook sur mobile, et il est évident que nous sommes sur le point de voir dans quelle mesure.

Facebook va t-il - enfin - dévoiler son Facebook Phone le 4 avril prochain ?

Des rapports récents ont mentionné ce à quoi le Facebook Phone va ressembler. Les sources de 9to5Google indiquent que le smartphone mettra en vedette un design biseauté avec des bords arrondis, une sorte de clin d’œil à l’iPhone d’Apple, et qu’il disposera d’un bouton d’accueil Facebook – un peu de la même façon que l’icône de Windows. La dernière fonctionnalité ne doit pas être nouvelle pour vous si vous avez déjà vu les précédentes collaborations – qui ce sont révélés être des échecs – avec des smartphones HTC et Nokia. Les précédents “téléphones” Facebook tels que le HTC ChaCha et le Nokia Asha 205 avaient tous deux un bouton d’accueil dédié à Facebook. La taille de l’écran est répandu pour être de 4,3 pouces.
Le téléphone disposerait d’un processeur dual-core Qualcomm SnapDragon cadencé à 1.5 GHz, de 1 Go de RAM, de 16 Go d’espace de stockage, avec un appareil photo de 5 mégapixels à l’arrière et de 1,6 mégapixels en façade.

Cependant, le matériel n’est probablement pas la priorité du Facebook Phone. Si Facebook veut vendre son dispositif, c’est pas en tant que matériel lui-même mais davantage l’axer sur l’expérience utilisateur afin que ce dernier devienne une vraie marque de style de vie.

Il fournit également à Facebook un moyen sans précédent pour que les utilisateurs accèdent davantage à nos données et que le géant social en apprenne plus sur les habitudes de ces derniers. Il a accès à votre timeline, vos contacts, à quelle heure vous êtes le plus actif sur votre téléphone, votre géolocalisation, ainsi que des monticules et des monticules d’autres données. Ce sont des informations que Facebook essaie de collecter au mieux avec son application Web – mais avec son smartphone le problème ne sera plus le même. Ce serait un atout considérable et indéniable pour l’expansion de business.

Ces interrogations ressuscitent la façon dont nous sommes prêts à laisser Facebook entrer dans nos vies. Le réseau social n’est pas étranger à la vie privée, et de récupérer les données de notre mobile est une autre histoire. Le succès du dispositif dépendra de ce que Facebook peut nous offrir en retour.

Mots-clé : AndroidFacebookOSsmartphone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.