Fermer
ActualitésRéseaux sociaux

Hashtags pour tout le monde ! Path se joint à la tendance du #

Appelez-le hashtag, ou mot-dièse, préconisé par le journal officiel du 23 janvier dernier qui incite d’user ce terme, une chose est certaine c’est le phénomène de la toile ! Je ne parle d’une énième tendance de style ou de danse – rapport avec le Harlem shake ou le Gangnam Style – mais plutôt de la suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe #, qui signale un sujet d’intérêt et qui est insérée dans un message afin d’en faciliter le repérage.

Dévoilé pour la première fois sur Twitter, le hashtag a connu une popularité fulgurante, à tel point que le site de micro-blogging ne pouvait pas garder l’exclusivité. Le symbole polyvalent qui s’est retrouvé sur Google+ et Instagram, à semble t-il très récemment fait de l’œil au mastodonte Facebook, qui envisage d’adopter “l’outil”. De plus, le service de partage de photos Flickr a également déclaré son engouement pour le hashtag.

Maintenant l’application Path a rejoint le parti du hastag, rapporte The Next Web.

Cette tendance veut t-elle dire que c’est juste une question de temps avant que le hashtag ne soit une fonction sociale universelle ? C’est en tout cas ce que l’on pourrait penser.

Trois réseaux populaires reprenant le même outil, dans le même temps, c’est certain que c’est un signe – et si vous regardez autour de vous, les hashtags sont partout.

Hashtags pour tout le monde ! Path se joint à la tendance du #

Mais les hashtags de Path pourraient être différents

Path se targue d’être substantiellement différents de Twitter, Facebook et consorts. Son site Web crée cette limite avec les concurrents de Path, et se positionne en tant que services complémentaires.

Les créateurs définissent Path comme un “journal personnel” à partager avec des amis proches et la famille, et a récemment bénéficié d’une refonte complète pour sa troisième version.

Alors, comment allez vous bénéficier de ces hashtags sur Path ?

Les hashtags sur Twitter peuvent servir de marqueur pour des sujets de discussions entre amis, mais leur fonction principale réside dans le fait d’être un moyen de moments de discussion “cloisonnée”, mais publiquement, sous un terme de recherche rapide. Si vous voulez en savoir plus sur ce que la population de Twitter en général pense de la cultissime phrase de Nabilla “Non mais allô”, il vous suffit de regarder le mot-dièse #NonMaisAllo – dingue le nombre de tweets d’ailleurs. Une grande partie de la valeur du hashtag pour Twitter (et Instagram) (et également de Vine) vient de son caractère public.

Et tandis que Facebook se positionne comme un réseau social pour les amis IRL, c’est de passer en un “journal personnalisé” et le hashtag sera une fonctionnalité qui ne pourra être utilisée que dans le cas des pages de fans qui sont rendues publiques ou des personnes qui ont mis leurs statuts en “mode public”. Il s’agit essentiellement d’un moyen détourner pour encourager les gens à publier leurs données.

Mais pour Path le processus est encore nouveau, et après un scandale sur la confidentialité des données, il ne peut pas abandonner l’idée que c’est censé être une application sociale pour le grand public. Cela signifie que le hashtag fonctionnera comme un moyen de rechercher les conversations entre amis. Ce qui signifie qu’il ne sera pas vraiment aussi intéressant de filtrer un hashtag sur Path, car vous serez limité à un groupe beaucoup plus petit que vos pairs – et vous avez probablement vu leurs mises à jour sans emphase étant donné le petit cercle d’utilisateurs.

Ainsi, le hashtag ne va pas révolutionner Path, mais il pourrait encore faciliter l’attention sur le réseau social et permettre de récupérer quelques adeptes qui aiment utiliser le symbole sur d’autres services. Il y a juste quelque chose de gratifiant de voir les mots suivant le hashtag, c’est que ces derniers sont cliquables !

Mots-clé : hashtagmot-dièsePathTwitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.