close
Réseaux sociaux

Le patron d’Instagram dit qu’il faut s’attendre à encore plus de contenu vidéo

Le patron d'Instagram dit qu'il faut s'attendre à encore plus de contenu vidéo

Instagram a peut-être commencé comme une application de partage de photos, mais comme vous le savez par votre propre utilisation de la plateforme, la vidéo a joué un rôle de plus en plus important au fil des ans. Ce mardi, le PDG d’Instagram, Adam Mosseri, a révélé comment, selon lui, Instagram allait inclure encore plus de vidéos à l’avenir.

Partageant ses pensées dans une vidéo (quoi d’autre !), Mosseri a déclaré : « Je dois être honnête, je crois vraiment que de plus en plus de contenu Instagram va devenir de la vidéo au fil du temps ». Mosseri a déclaré qu’il répondait aux préoccupations de la communauté selon lesquelles Instagram favorisait activement la vidéo par rapport aux photos.

Mais, le PDG a déclaré que même si Instagram lui-même n’apporte aucun changement au service, le contenu vidéo augmentera naturellement, car davantage de personnes choisissent de télécharger des images en mouvement plutôt que des images fixes.

Dans le même temps, Mosseri a tenu à rassurer la communauté Instagram sur le fait que le service sera toujours un foyer pour les photos, en mentionnant : « Je veux être clair, nous allons continuer à soutenir les photos, c’est une partie de notre patrimoine. Vous savez que j’aime les photos et je sais que beaucoup d’entre vous aiment aussi les photos ».

Le travail continu d’Instagram pour développer la vidéo sur son service a été mis en évidence pas plus tard que la semaine dernière, lorsqu’il a annoncé que toutes les futures vidéos d’une durée inférieure à 15 minutes et publiées par des comptes publics seraient transformées en Reels, rendant le contenu consultable par beaucoup plus de personnes sur la plateforme, au lieu des seuls abonnés de l’auteur de la vidéo.

Un contenu en plein écran

Mosseri a également abordé plusieurs autres sujets qui se déroulent actuellement sur Instagram. Par exemple, il a déclaré que certaines personnes verront actuellement une version plein écran de leur flux dans le cadre d’un essai pour une nouvelle fonctionnalité qu’il pourrait introduire.

« C’est un test pour un petit pourcentage de personnes », a déclaré le PDG. « L’idée est qu’une expérience en plein écran, non seulement pour les vidéos, mais aussi pour les photos, pourrait être plus amusante et plus engageante. Mais je veux aussi être clair, ce n’est pas encore bon, et nous allons devoir l’amener à un bon endroit si nous voulons l’expédier au reste de la communauté Instagram ».

Enfin, il avait un mot à dire sur les recommandations, également connues sous le nom de publications suggérées par des utilisateurs que vous ne suivez pas, mais qu’Instagram pense que vous pourriez aimer. Mosseri a noté que si vous voyez des recommandations que vous n’aimez pas, « cela signifie que nous faisons un mauvais travail de classement, et que nous devons nous améliorer ».

Instagram va améliorer ses recommandations

Il a rappelé aux utilisateurs qu’ils peuvent « x » une recommandation pour s’en débarrasser, et aussi mettre en veilleuse la fonction de recommandation pendant un mois au maximum. Une autre option  consiste à basculer vers votre flux soigneusement curé, réservé aux abonnés.

« Nous allons continuer à essayer d’améliorer les recommandations, car nous pensons que c’est l’un des moyens les plus efficaces et les plus importants d’aider les créateurs à toucher plus de monde », a déclaré Mosseri. « Nous voulons faire de notre mieux par les créateurs, en particulier les petits créateurs, et nous voyons les recommandations comme l’un des meilleurs moyens de les aider à atteindre un nouveau public et à augmenter leur nombre d’abonnés ».

Le responsable d’Instagram a reconnu que la plateforme subit de nombreux changements en ce moment même, mais a déclaré qu’elle « doit évoluer, car le monde change rapidement et nous allons devoir changer en même temps ».

Tags : Instagram
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.