close
Smartphones

Les smartphones pliables de Samsung pourraient devenir beaucoup moins chers

Les smartphones pliables de Samsung pourraient devenir beaucoup moins chers

Samsung fait de son mieux pour rendre les smartphones pliables plus acceptables pour les utilisateurs de smartphones grand public, probablement en partie pour vendre ses propres appareils mais aussi pour s’accaparer le marché des écrans pliables. La société rend les caractéristiques de la série Galaxy Z Fold plus désirables tout en faisant en sorte que le Galaxy Z Flip ait l’air d’un choix de style de vie tendance.

Cependant, les smartphones pliables ne peuvent pas vraiment devenir grand public tant que la majorité des consommateurs n’ont pas les moyens de les acheter, surtout si l’on tient compte des risques liés à la durabilité. Cela semble être l’objectif de Samsung pour les deux prochaines années, et l’entreprise prendrait des mesures pour créer des smartphones pliables qu’elle pourrait vendre à la moitié du prix de la gamme Galaxy Z actuelle.

L’entreprise coréenne travaille sur des écrans et des smartphones pliables depuis près de 10 ans maintenant et est naturellement assez investie dans cette technologie. L’activité de fabrication d’écrans de Samsung, en particulier, semble avoir couvert ses paris sur les panneaux pliables — presque à l’exclusion des autres — au point de laisser son concurrent LG prendre la tête des écrans enroulables à la place. Samsung Display est, par exemple, le fournisseur présumé du premier appareil pliable d’Apple, ce qui ne manquera pas d’accroître son profil et ses bénéfices de manière exponentielle.

Toutefois, cela ne fonctionnerait que si les smartphones pliables devenaient plus courants, ce qui, à son tour, dépend de la possibilité de rendre ces appareils habituellement onéreux plus abordables pour tous. Étang donné les coûts impliqués dans la fabrication des panneaux flexibles eux-mêmes, il semble que Samsung pourrait réduire les coûts dans d’autres aspects du smartphone, en utilisant une stratégie analogue à sa série Galaxy A de smartphones de milieu de gamme.

Lors de la restructuration de son système d’identification des smartphones, Samsung a adopté la lettre A pour ses smartphones de milieu de gamme, réservant la lettre M aux appareils d’entrée de gamme. La série Galaxy A présente généralement une certaine ressemblance avec les smartphones phares Galaxy S, notamment au niveau du design, mais elle fait souvent l’impasse sur d’autres composants matériels comme le processeur, la mémoire et les appareils photo. Selon une source interne relayée par ETnews, Samsung utilisera la même tactique pour ramener les prix de ses smartphones pliables à un niveau plus acceptable.

Vers un changement du marché

Le rapport ne dit pas quels compromis seront faits pour atteindre ce niveau de prix inférieur, mais il mentionne que seules les fonctions essentielles seront installées. Cependant, s’il y a une chose sur laquelle Samsung ne peut pas lésiner c’est la durabilité du smartphone pliable et les matériaux qu’il utilisera. Si un smartphone pliable bon marché doté d’un écran déjà fragile est facilement endommagé, cela ne servira qu’à faire fuir les potentiels acheteurs plutôt que d’accroître la confiance dans la gamme de produits.

Samsung viserait un prix d’un million de KRW, soit environ 770 dollars américains, et serait donc considérablement moins cher que le prix du modèle Galaxy Z Flip 3. Mais ce n’est pas pour tout de suite, car il est peu probable que ce système se mette en place avant 2024 — vraisemblablement lorsque les écrans pliables eux-mêmes seront moins chers à fabriquer. Le calendrier de Samsung pourrait également être influencé par les plans d’Apple en matière de smartphones pliables, car la société coréenne voudra très probablement que sa marque soit bien établie sur ce marché avant le lancement du premier iPhone ou iPad pliable.

Tags : Galaxy A FoldGalaxy Z FlipGalaxy Z FoldSamsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.