close
OS

Un document révèle que l’adoption de Windows 11 est catastrophique

Un document révèle que l'adoption de Windows 11 est catastrophique

Microsoft a publié la version stable de Windows 11 il y a plus d’un mois. Bien que le nouveau système d’exploitation de Microsoft soit livré avec de nouvelles fonctionnalités telles que la prise en charge des applications Android, une interface utilisateur translucide, des mises en page instantanées, des bureaux virtuels, et plus encore, il semble que Windows 11 n’ait pas beaucoup de fans. Selon une nouvelle étude, le taux d’adoption de Windows 11 est très faible.

Selon la note de recherche, repérée par TechRadar, de la société de gestion informatique Lansweeper, seulement 0,21 % de tous les utilisateurs de Windows ont mis à jour vers Windows 11. Même si Windows 11 est disponible en tant que mise à niveau gratuite de Windows 10, les utilisateurs hésitent à passer à la dernière version.

Lansweeper a communiqué ces chiffres en se basant sur plus de 10 millions d’appareils Windows fonctionnant sur des réseaux professionnels et personnels. Selon le rapport, Windows 11 est même sur un nombre inférieur d’appareils que Windows XP. Le rapport affirme que Windows XP est sur 3,62 % des appareils alors que Windows 11 n’est que sur 0,95 % des appareils.

Dans une déclaration à TechRadar, Roel Decneut, directeur du marketing chez Lansweeper, a déclaré :

La situation présente un risque important en matière de cybersécurité, car Microsoft ne fournit plus de correctifs de bugs ou de sécurité pour Windows Vista, 2000, XP et 7. Bien que la majorité des utilisateurs utilisent des systèmes d’exploitation plus récents, les milliards d’appareils Windows actifs dans le monde signifient qu’il pourrait encore y avoir des millions de personnes qui utilisent des appareils non sécurisés et ouverts aux attaques. De plus, un grand nombre de ces systèmes obsolètes sont censés fonctionner sur des appareils d’entreprise, ce qui signifie que les informations personnelles ne sont pas les seules à être en jeu.

Pas étonnant pour les entreprises

Cela peut être dû au nouveau TPM et aux exigences matérielles de Windows 11, mais ce n’est qu’une hypothèse. Néanmoins, la nouvelle de la faible adoption de Windows 11 n’est qu’en partie surprenante, puisque les données de Lansweeper concernent principalement des ordinateurs faisant partie de réseaux d’entreprise ou d’organisations où les systèmes évoluent lentement. En fait, il n’est pas logique que les entreprises investissent dans la mise à jour de systèmes qui remplissent déjà leurs fonctions de manière efficace et sûre. Ce qui surprend, c’est que les systèmes d’exploitation qui ne sont plus pris en charge et qui ne sont plus sûrs détiennent des parts de marché considérables.

L’approche de Microsoft à l’égard de Windows 11 est très prudente pour le moment, l’entreprise souhaitant s’assurer que le processus de mise à jour se déroule sans heurts pour tous les utilisateurs. La mise à jour sera progressivement proposée sur les PC compatibles au cours des prochains mois, et dans le même temps, il est normal que les entreprises se tiennent à l’écart d’une mise à jour qui pourrait apporter plus de maux de tête que de réels avantages dans le flux de travail.

Tags : MicrosoftWindows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.