close
Mobile

TSMC pourrait livrer des puces de 3 nm à temps pour la série d’iPhone 14

TSMC pourrait livrer des puces de 3 nm à temps pour la série d'iPhone 14

En août dernier, TSMC nous a annoncé une mauvaise nouvelle. En raison de la complexité du passage au prochain nœud de processus majeur, le 3 nm, TSMC retardait la production jusqu’en 2023. En conséquence, Apple ne serait pas en mesure d’utiliser des puces de 3 nm pour le chipset A16 Bionic et la gamme d’iPhone 14.

En termes simples, plus le nœud de processus est bas, plus il y a de transistors dans une puce. Et plus il y a de transistors dans une puce, plus le composant est puissant et économe en énergie. Au début, il semblait qu’avec le retard de 3 nm, TSMC produirait la puce A16 Bionic en utilisant son nœud de 4 nm.

Toutefois, le rapport le plus récent indique qu’Apple et TSMC s’en tiendraient au processus de 5 nm pour la 3e année consécutive (A13 Bionic, A14 Bionic et A15 Bionic). Si cela se produit, ce serait la première fois dans l’histoire de l’iPhone que l’appareil est alimenté par une puce fabriquée à l’aide du même nœud de processus pendant trois années consécutives.

Relayé par WCCFtech, Digitimes rapporte que la plus grande fonderie indépendante du monde prévoit de livrer des puces fabriquées à l’aide d’une version améliorée du processus de 5 nm appelée N4P. Les premiers tape-outs (c’est-à-dire la fin du processus de conception d’une puce et le début de la fabrication) sont prévus pour la seconde moitié de l’année 2022, donc on ne sait pas exactement ce que TSMC et Apple ont en tête pour le A16 Bionic.

Les nouveaux rapports prévoient que TSMC commencera la production en volume de puces 3 nm au cours de la seconde moitié de 2022. Cela permettrait à la puce A16 Bionic d’utiliser le nœud de processus 3 nm. Mais la situation est encore incertaine à l’heure actuelle, la production en volume de puces 3 nm ne pouvant avoir lieu avant la seconde moitié 2023.

Encore de réelles interrogations

Apple est le plus gros client de TSMC et aurait déjà accepté de recevoir certains des premiers lots de puces 3 nm qui sortiront de la chaîne de montage de TSMC. Comme elle l’a fait lorsqu’elle a lancé la production de masse en 5 nm en avril 2020, la fonderie devra déterminer lesquels de ses clients seront les premiers à recevoir les puces de pointe. Apple sera certainement parmi les premiers à les recevoir.

En mars dernier, Apple et TSMC ont discuté des puces de 2 nm, y compris de la préparation du site et de la recherche et développement. Bien entendu, tout retard dans la production de puces de 3 nm pourrait avoir des conséquences sur la feuille de route des puces 2 nm.

L’année a été difficile pour l’industrie mondiale des semi-conducteurs en raison d’une pénurie mondiale qui a touché les fonderies du monde entier. Le problème est lié à la pandémie, car les constructeurs automobiles s’attendaient à une faible demande de nouveaux véhicules pendant que le virus faisait rage. Mais la demande étonnamment forte de nouvelles voitures a fini par laisser les constructeurs automobiles à court des puces qui sont devenues si importantes pour la production de nouvelles voitures.

Une année compliquée

Commençant à paniquer, les constructeurs ont commandé un grand nombre de nouvelles puces, achetant essentiellement tous les composants sur lesquels ils pouvaient mettre la main. En conséquence, les entreprises technologiques se sont retrouvées dans la position indésirable de se battre pour obtenir des puces. Même Apple, qui entretient une relation enviable avec TSMC, a déclaré que la pénurie de puces lui a fait perdre 6 milliards de dollars de revenus.

Apple aurait même décidé de réduire de moitié la production d’iPad afin d’avoir plus de composants à utiliser pour l’iPhone. Par exemple, l’iPad mini 6 récemment sorti utilise le même chipset A15 Bionic que la série d’iPhone 13. En réduisant la production de tablette de 8,3 pouces, Apple disposera d’un stock plus important de puces A15 Bionic qu’elle pourra utiliser sur l’un des quatre modèles d’iPhone 13 disponibles.

L’année prochaine, Apple devrait proposer l’iPhone 14 de 6,1 pouces, l’iPhone 14 Max de 6,7 pouces, l’iPhone 14 Pro de 6,1 pouces et l’iPhone 14 Pro Max de 6,7 pouces.

Tags : A16 BionicAppleiPhone 14TSMC
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.