close
Mobile

OPPO pourrait suivre l’exemple de Google, et lancer ses propres puces dès 2023

OPPO pourrait suivre l'exemple de Google, et lancer ses propres puces dès 2023

Samsung est le premier vendeur de smartphones Android au monde. Toutes les entreprises concurrentes dans ce secteur ont les yeux rivés sur l’avance de Samsung. Elles veulent rattraper et finalement dépasser le géant coréen. Huawei s’en est approché avant que ses problèmes juridiques ne le fassent dégringoler. Il semble que d’autres ont maintenant commencé à réaliser qu’ils ont besoin d’un avantage s’ils souhaitent mieux concurrencer Samsung. Ils pensent que fabriquer leurs propres puces pour les smartphones phares pourrait être la meilleure façon d’y parvenir.

OPPO est le dernier fabricant de smartphones qui serait en train de développer en interne des puces haut de gamme personnalisées pour ses flagships, selon un rapport de Nikkei Aisa.

Selon des sources qui ont parlé à Nikkei Asia, OPPO prévoit de lancer sa puce développée sur mesure pour ses smartphones en 2023 ou 2024. La puce de OPPO (ou un certain nombre de puces) sera basée sur l’architecture du nœud de 3 nm de TSMC, selon le rapport.

Les processeurs personnalisés n’ont rien de nouveau. Apple a déjà vendu ses chipsets développés sur mesure dans les iPhone depuis le début. Samsung a également expédié certains appareils Galaxy avec des processeurs Exynos depuis un certain temps déjà. Cependant, la nouvelle vague de puces développées sur mesure a commencé lorsque Apple, l’année dernière, est passée au développement de processeurs ARM personnalisés pour ses Mac. Huawei et même Vivo — bien qu’il ne s’agisse pour l’instant que d’une puce d’imagerie — ont commencé à développer leurs propres puces. Xiaomi a également annoncé qu’elle fabriquerait ses propres puces à partir de 2024.

OPPO utilise actuellement des puces de Qualcomm et MediaTek pour ses appareils. Si OPPO passe de Qualcomm à son propre SoC, cela signifierait que Qualcomm perdrait le marché d’une autre entreprise. Hier, lorsque Google a annoncé le Pixel 6 et le Pixel 6 Pro, la société a ouvertement dit qu’elle passait à son propre SoC Tensor pour les appareils Pixel, car elle ne pouvait pas exploiter pleinement le potentiel de la puce.

Une puce personnalisée bienvenue

Les puces personnalisées offrent aux OEM un contrôle total sur le matériel et les logiciels, et même si cela semble mauvais pour les entreprises comme Intel et Qualcomm, d’après ce que nous avons vu l’année dernière (le processeur M1 d’Apple), les puces développées sur mesure peuvent offrir de meilleures performances et une meilleure efficacité que les puces des fabricants tiers.

Les plans de OPPO pour les puces personnalisées sont connus depuis un certain temps. Le plan « Mariana » a été divulgué il y a quelque temps, indiquant que OPPO investirait 7 milliards de dollars dans la recherche et le développement de la puce au cours des trois prochaines années. La date à laquelle OPPO révélera sa première puce dépendra de la « vitesse de développement » de la puce.

Il est également pertinent de noter que OPPO partage sa chaîne d’approvisionnement avec plusieurs marques qui incluent OnePlus, Vivo et realme. Il n’y a aucune raison pour que ses puces internes ne se retrouvent pas dans ces appareils également. Cela ne fera qu’accroître la concurrence pour Samsung sur le marché.

Tags : Oppo
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.