close
Jeux

BlueStacks X apporte les jeux Android à votre navigateur depuis le cloud

BlueStacks X apporte les jeux Android à votre navigateur depuis le cloud

BlueStacks a commencé sa vie en tant qu’émulateur Android pour Windows il y a plus de 10 ans, permettant à quiconque d’exécuter des applications Android natives basées sur des périphériques Arm ou x86 sur les PC et tablettes Windows. Mais maintenant que Microsoft apporte un support natif pour les applications et les jeux Android à Windows 11, vous vous demandez peut-être ce que va devenir Bluestacks.

Apparemment, le cloud gaming. La société a lancé un nouveau service de streaming de jeux appelé BlueStacks X, actuellement disponible en version bêta. Au lancement, il vous permet de diffuser des jeux Android en streaming sur des appareils Windows, Mac, Android, iOS, Chrome OS ou Linux.

Vous pouvez diffuser des jeux en streaming sur à peu près tous les appareils modernes dotés d’un navigateur Web grâce à l’application Web BlueStacks X, qui fonctionne avec les smartphones, les tablettes, les Chromebooks ou les ordinateurs Windows, Mac et Linux. Bluestack indique spécifiquement que le Raspberry Pi est pris en charge, ainsi que « certaines Smart TV » (vraisemblablement celles dotées d’un navigateur Web, puisqu’il n’est pas encore question d’applications pour les Smart TV).

Il existe également un client natif BlueStacks X pour Windows, qui vous permet de jouer à des jeux sur le cloud ainsi qu’à certains jeux qui nécessitent actuellement un téléchargement : BlueStacks affirme que son service de jeux sur le cloud prend en charge plus de 200 jeux Android, mais pour l’instant, seuls 14 d’entre eux sont disponibles en streaming depuis l’application Web.

L’entreprise prévoit toutefois d’ajouter des jeux chaque semaine. Des jeux comme Raid : Shadow Legends, Disney Sorcerer’s Arena et Lords Mobile: Kingdom Wars sont tous disponibles dès aujourd’hui.

Un modèle économique freemium

Bluestacks a également créé un robot Discord appelé Cloudy qui permettra aux utilisateurs de partager des liens permettant de se connecter à des jeux multijoueurs, entre autres.

La plupart des services de streaming de jeux s’appuient sur de puissants serveurs pour diffuser les jeux, en utilisant votre appareil local uniquement comme écran et contrôleur. Mais, BlueStacks X adopte plutôt une approche hybride, en exploitant la technologie de now.gg, société sœur de Bluestacks. Une partie du rendu graphique est transférée sur votre appareil local afin de réduire la charge sur les serveurs de Bluestacks.

Cela permet, entre autres, de réduire les coûts d’hébergement du service et permet à BlueStacks d’utiliser un modèle économique freemium. Pour l’instant, BlueStacks X est gratuit pour tous. Mais à terme, il y aura une version gratuite et financée par la publicité, ainsi qu’une version premium, dont le PDG de BlueStacks, Rosen Sharma, dit à VentureBeat qu’elle sera lancée à une date ultérieure.

Tags : AndroidBlueStacks X
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.