close
Smartphones

Le dernier test de durabilité confirme que le Galaxy Z Flip 3 est résistant

Les derniers smartphones pliables Galaxy Z de Samsung sont beaux et assez chers. Ils sont également censés être plus solides que leurs prédécesseurs, mais à quel point le sont-ils ? Si les smartphones pliables ressemblent encore à des achats de luxe excentriques plutôt qu’à ce qui deviendrait le design normal des smartphones, Samsung a fait de son mieux pour mettre sa série Galaxy Z à niveau dans presque tous les aspects. Des caractéristiques à la durabilité, les Galaxy Z Fold 3 et Galaxy Z Flip 3 tentent de se présenter comme des appareils sur lesquels même les utilisateurs ordinaires peuvent compter, et le test de durabilité du Galaxy Z Flip 3 tente de le prouver également.

Certains smartphones « normaux » sont déjà d’une fragilité précaire, même lorsqu’ils sont apparemment constitués d’un seul châssis et d’un seul écran. Même sans tenir compte de leurs écrans flexibles, les smartphones pliables semblent encore plus douteux dans ce domaine, notamment à cause de la charnière mécanique et des pièces mobiles. Si l’écran flexible a encore besoin d’être travaillé, Samsung a plus ou moins perfectionné la durabilité structurelle de ses smartphones pliables.

Zack Nelson a soumis le Galaxy Z Flip 3 à un éprouvant test de torture sur sa chaîne YouTube JerryRigEverything, qui dure plusieurs minutes. La bonne nouvelle est que le smartphone pliable à clapet de Samsung, plus petit et plus abordable, a survécu au test, mais ce n’était pas une victoire sans faille.

La vidéo commence par mentionner certaines préoccupations structurelles concernant la conception du Galaxy Z Flip 3, car il présente une charnière plus petite et un design plus long lorsqu’il est déplié. L’appareil est équipé d’un écran de 6,7 pouces à l’intérieur et d’un écran Super AMOLED plus petit de 1,9 pouce à l’extérieur. L’écran externe est protégé par du verre, car il a commencé à montrer des dommages à un niveau 6 sur l’échelle de dureté de Mohs, tandis que l’écran interne commence à montrer des rayures au niveau 2.

L’appareil est équipé d’un matériau « Armor Aluminum » de Samsung, qui est censé être 10 % plus résistant que l’aluminium que l’on trouve dans d’autres appareils. Mais il se raye quand même lorsqu’il est attaqué avec un rasoir. L’écran AMOLED externe a tenu environ 25 secondes sous la chaleur d’un briquet sans subir de dommages significatifs. Cependant, le panneau intérieur n’a pas été aussi efficace pour gérer la chaleur, car la surface de l’écran interne est recouverte de plastique, ce qui signifie que nous nous retrouvons avec une tache physique là où le feu a affecté l’écran.

Un test de pliage rassurant !

Vous n’aurez pas à vous soucier d’éventuelles rayures sur le capteur d’empreintes digitales qui se trouve sur le côté de l’appareil, car il reconnaîtra toujours votre empreinte, déverrouillant votre appareil sans problème.

Nous arrivons enfin au test de pliage, et je peux honnêtement dire que j’ai été surpris de voir le Galaxy Z Flip 3 en un seul morceau après avoir été plié avec une force plus que suffisante pour casser les précédents appareils. De plus, Zack prend également le temps de saupoudrer de la poussière sur le Galaxy Z Flip 3, qui n’a pas été touché non plus. Bien sûr, l’appareil a été laissé avec quelques cicatrices de combat, mais au moins il est sorti vivant après toute cette torture.

Tags : Galaxy Z Flip 3Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.