close
OS

Les machines virtuelles Windows 11 exigent désormais un TPM 2.0 par défaut

Les machines virtuelles Windows 11 exigent désormais un TPM 2.0 par défaut

Dire que la configuration minimale requise par Microsoft pour Windows 11 était un véritable fouillis serait un euphémisme. Moins d’un mois avant son lancement officiel, la société continue de clarifier les conditions qui rendront un ordinateur éligible à cette mise à niveau. Parfois, ces clarifications peuvent changer la donne de manière significative pour certains utilisateurs ou testeurs, comme ceux qui utilisent des machines virtuelles ou VM qui se sont soudainement retrouvés dans l’incapacité de mettre à jour Windows 11 parce que Microsoft a finalement mis le pied sur une exigence auparavant vagues.

De nombreuses personnes essaient Windows 11 dans des machines virtuelles, et ce pour une très bonne raison. En installant les dernières versions previews dans une machine virtuelle et non directement sur un système autonome, ils peuvent ainsi être informés de tous les changements sur lesquels Microsoft travaille, sans laisser les potentiels bugs ou les problèmes de stabilité affecter les performances de leurs appareils.

Jusqu’à présent, l’installation de Windows 11 était extrêmement simple, tout simplement parce que ces versions previews n’étaient accompagnées d’aucune exigence particulière. Autrement dit, cela signifie que les utilisateurs n’ont pas à se soucier des exigences matérielles traditionnelles, et tout le monde sait combien ces exigences ont été controversées pour les utilisateurs de Windows 11.

Les plus récentes versions de Windows 11 disponibles pour les utilisateurs dans les canaux Dev et Beta commencent à appliquer le TPM 2.0 même sur les machines virtuelles, ce qui les met en conformité avec les appareils exécutant le système d’exploitation.

En d’autres termes, Microsoft veut que toutes les exigences du système soient disponibles partout, donc en théorie, vous ne pourriez plus exécuter Windows 11 dans une machine virtuelle à moins que TPM 2.0 ne soit disponible.

Une réelle exigence

« Cette version inclut un changement qui aligne l’application de la configuration requise de Windows 11 sur les machines virtuelles (VM) pour qu’elle soit la même que pour les PC physiques. Les machines virtuelles créées précédemment et exécutant des versions Insider Preview peuvent ne pas être mises à jour vers les dernières versions preview. Dans Hyper-V, les VM doivent être créées en tant que VM de génération 2. Pour plus de détails sur la configuration requise pour Windows 11 — voir cet article de blog ici », a expliqué Microsoft dans une annonce.

Windows 11 devrait commencer à être déployé sur les appareils pris en charge le mois prochain, la première vague d’appareils devant l’obtenir le 5 octobre. Microsoft a promis de lancer Windows 11 pour tous les ordinateurs éligibles d’ici à la mi-2022, de sorte que le déploiement devrait s’achever l’été prochain.

Tags : TPM 2.0Windows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.