close
Apps

Apple Music utilise Shazam pour rémunérer les créateurs dans les mixes des DJ

Apple Music utilise Shazam pour rémunérer les créateurs dans les mixes des DJ

L’année dernière, Apple a montré comment elle pouvait intégrer les fonctions d’identification musicale de Shazam encore plus profondément dans iOS 14, et maintenant elle fait avancer les choses dans Apple Music. Le service a initialement introduit les mixes de DJ et les mash-ups en 2016 grâce à un partenariat avec Dubset Media Holdings pour identifier et payer la musique sous licence dans les mixes. Maintenant, Apple change les choses.

Depuis la fin des années 2000, les grandes maisons de disques ont progressivement poussé les géants de l’internet à développer des technologies qui garantissent que chaque artiste est rémunéré pour son travail. Si, bien sûr, ladite œuvre est téléchargée et diffusée en ligne.

YouTube utilise la technologie Content ID de Google pour analyser tout contenu téléchargé sur le site afin de détecter la présence de musique protégée par des droits d’auteur. Peu après la mise en ligne d’une vidéo sur YouTube, Content ID l’analyse, signale toute chanson commerciale qui pourrait s’y trouver et permet aux titulaires de droits d’auteur de monétiser ou même de retirer la vidéo.

Dans le but de mieux rémunérer les détenteurs de droits d’auteur sur la musique et d’éviter les problèmes juridiques, Apple a également annoncé qu’elle allait commencer à utiliser une technologie analogue pour analyser les mixes des DJ sur Apple Music, comme le rapporte TechCrunch. Apple Music utilisera la technologie Shazam à cette fin. Shazam est un service de reconnaissance musicale populaire qu’Apple a acheté fin 2018 pour un montant de 400 millions de dollars.

Les algorithmes de reconnaissance musicale de Shazam scanneront le contenu téléchargé sur Apple Music, en particulier les mixes de DJ, afin que le service de streaming puisse ensuite rémunérer tous les artistes dont les chansons sont incluses. Nous ne savons pas encore quelle sera la répartition exacte des revenus entre les artistes.

Une acquisition bienvenue

Les utilisateurs d’Apple Music devraient également en bénéficier, car une compensation adéquate signifie que les éditeurs de musique seront plus enclins à commencer à publier leurs propres mixes sur la plateforme, qu’ils soient nouveaux ou anciens. En outre, l’application Apple Music sera théoriquement en mesure de fournir automatiquement des informations plus nombreuses et plus précises sur n’importe quel mix de DJ, comme le nom de toutes les chansons incluses.

Dans le même ordre d’idées, Apple a récemment acquis un service de streaming de musique classique, dans le but d’offrir aux utilisateurs d’Apple Music une « expérience de la musique classique considérablement améliorée ». En outre, à la suite de cet achat, Apple prévoit de lancer une application distincte de streaming musical au début de l’année prochaine, exclusivement consacrée à la musique classique.

Tags : Apple MusicShazam
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.