close
OS

Windows 10 vous dira si votre PC est prêt pour Windows 11

Windows 10 vous dira si votre PC est prêt pour Windows 11

Les testeurs de Windows 10 sont désormais informés de la compatibilité de leur PC avec une mise à niveau vers Windows 11. Actuellement, pour vérifier s’ils sont éligibles pour une mise à niveau vers Windows 11, ceux qui testent Windows 10 doivent utiliser la version preview récemment remaniée de l’outil PC Health Check de Microsoft.

Mais maintenant, les testeurs du canal Release Preview reçoivent un message direct de Windows Update sur l’état de compatibilité de leur PC, comme le révèle Windows Latest. Ce nouveau message dans Windows Update devrait aider davantage d’utilisateurs de Windows à prendre conscience du nouveau système d’exploitation, un peu comme Microsoft a alerté les utilisateurs de Windows 8.1 et Windows 7 au sujet de Windows 10 avec l’application « Obtenir Windows 10 ».

En supposant que tout va bien, vous recevrez le message suivant : « Bonne nouvelle — votre PC répond à la configuration minimale requise pour Windows 11 ». Le moment précis où il sera proposé peut varier en fonction de notre préparation.

Ou, à l’inverse, on vous dira que votre machine ne supportera pas Windows 11. Un lien est également fourni par Windows Update pour que vous puissiez vérifier les spécifications exactes des appareils requis pour la version remaniée du système d’exploitation.

Ce message de compatibilité et le lien vers des informations supplémentaires sur les spécifications requises sont évidemment un ajout pratique à Windows Update, et il ne fait aucun doute que la version de Windows 10 disposera bientôt de cette fonctionnalité — certainement si Windows 11 s’en tient à son calendrier de lancement prévu pour octobre (si l’on en croit les rumeurs), car ce n’est plus très loin maintenant.

Attention si votre PC n’est pas inapte

Cependant, n’oubliez pas que même si votre PC est déclaré inapte à Windows 11, il sera possible d’installer le nouvel OS manuellement par un fichier ISO, car comme nous l’avons récemment entendu, Microsoft ne l’empêchera pas. Cependant, notez bien que le fait d’ignorer les avertissements de compatibilité et d’emprunter cette voie de bricolage pour obtenir Windows 11 sur votre PC comporte quelques inconvénients majeurs, notamment la possibilité que votre système devienne sérieusement instable.

En outre, Windows 11 peut ne pas être pris en charge, ce qui signifie que vous ne recevrez pas les mises à jour cumulatives ni les correctifs de sécurité essentiels. En bref, ce n’est pas une option très intéressante — elle n’est vraiment destinée qu’aux entreprises qui utilisent des PC sans accès à Internet — sauf peut-être pour tester le système d’exploitation et l’essayer.

Tags : MicrosoftWindows 10Windows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.