close
Jeux

Attendu en novembre, Call of Duty : Vanguard ramène la série à la Seconde Guerre mondiale

Comme prévu, Sledgehammer Games a officiellement annoncé le prochain opus de Call of Duty. Après sa révélation dans Call of Duty : Warzone, Activision a annoncé la date de sortie du prochain opus de la franchise annuelle de FPS, intitulé Call of Duty : Vanguard. Le jeu de tir de la Seconde Guerre mondiale est actuellement prévu pour le 5 novembre sur PlayStation 4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, et PC. Il comprendra une campagne solo « d’inspiration historique », ainsi qu’un mode multijoueur et une intégration avec Call of Duty : Zombies et Warzone.

La date de sortie de Call of Duty : Vanguard a été révélée par une page de précommande mise en ligne sur l’application Battle.net de Blizzard Activision. Selon la page, les versions PS4/Xbox One/PC du jeu, étiquetées « standard », coûteront 69,99 euros aux joueurs. Sur PS5 et Xbox Series X/S, une version « Cross Gen » coûtera 79,99 euros.

Selon Sledgehammer, le récit couvrira « les histoires inédites des héros multinationaux qui ont formé la Task Force One, changeant le cours de l’histoire et ouvrant la voie aux forces spéciales telles que nous les connaissons ». Les personnages seront inspirés de personnalités du monde réel, comme le lieutenant Polina Petrova, inspirée de la sniper soviétique Lyudmila Pavlichenko, également connue sous le nom de « Lady Death ».

La révélation de Call of Duty : Vanguard a également confirmé que le jeu se déroulera pendant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, la page de précommande du jeu a donné plus de détails sur ce que les joueurs peuvent attendre de la campagne solo du jeu. Une brève description sur la page de précommande du jeu indique que les joueurs « combattront en combat aérien au-dessus du Pacifique, seront parachutés au-dessus de la France, défendront Stalingrad avec la précision d’un sniper et feront exploser les ennemis en Afrique du Nord ».

Bien que la plupart de ces informations semblent standard pour le genre, les combats aériens pourraient être une première dans Call of Duty : Vanguard. En effet, s’il y a de véritables batailles aériennes, par opposition aux séquences sur les rails que nous avons vues dans les précédents titres de Call of Duty, ce serait la première fois que cette mécanique serait incluse dans la franchise.

Mode Zombies et multijoueur

Bien sûr, ce ne serait pas un jeu Call of Duty sans un mode Zombies. Call of Duty: Vanguard propose un tout nouveau mode de jeu Zombies, une première pour la franchise, qui a été développé principalement par Treyarch Studios, l’équipe à l’origine de Call of Duty : Black Ops Cold War et Call of Duty: Black Ops 4. Plus de détails sur ce mode seront bientôt révélés.

Enfin, Call of Duty : Vanguard sera lancé avec une offre multijoueur massive le premier jour, avec 20 cartes différentes, dont 16 conçues pour le jeu principal. Sledgehammer promet de nombreuses innovations multijoueur, comme la possibilité de personnaliser vos armes comme jamais auparavant grâce à l’armurier avancé.

Un nouveau système de calibre sera également ajouté, ce qui permettra d’atteindre un nouveau niveau d’immersion et de réactivité des environnements, tout en ayant un impact sur la destruction et la cadence de tir. Le jeu comprendra également une version améliorée du mode Gunfight 2v2 introduit dans Call of Duty : Modern Warfare — Champion Hill.

Tout n’est pas si rose

Malgré toute cet entrain, cette annonce intervient alors que la société mère de Sledgehammer, Activision Blizzard, et en particulier le développeur d’Overwatch, est sous le coup d’un procès intenté il y a quelques semaines par l’État de Californie, qui accuse la société d’encourager une culture de « fraternité » dans laquelle le harcèlement sexuel, les abus et la discrimination salariale sont monnaie courante.

Depuis que la plainte a été déposée, des employés des studios d’Activision Blizzard ont débrayé, et plusieurs développeurs très en vue chez Blizzard ont quitté le studio, dont le président J. Allen Brack.

Tags : Call of DutyVanguard
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.